5 439.50 PTS
-1.13 %
5 423.50
-1.31 %
SBF 120 PTS
4 351.88
-1.21 %
DAX PTS
12 813.73
-1.51 %
Dowjones PTS
24 843.75
-0.98 %
7 194.48
-0.84 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Les marchés rebondissent, l'euro s'affaiblit après l'audition de Powell

| AOF | 257 | Aucun vote sur cette news
Les marchés rebondissent, l'euro s'affaiblit après l'audition de Powell
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens sont repartis de l'avant aujourd'hui, effaçant en grande partie les pertes contractées hier. Le CAC 40 a gagné 0,57% à 5 390,48 pts et l'EuroStoxx 50 s'est adjugé 0,55% à 3 583,49 points. Aux Etats-Unis, les principaux indices sont également à l'unisson : le Dow Jones s'apprécie de 0,52% et le S&P 500 de 0,47% en fin de journée.

Les investisseurs restent dans l'attente de nouvelles statistiques pour tenter de lancer un rally de fin d'année. Ce mardi, à l'instar d'hier, a en effet été pauvre en données macroéconomiques alors que des rendez-vous importants sont à l'agenda des prochains jours : la deuxième estimation de la croissance américaine dès demain, l'estimation flash de l'inflation de novembre en zone euro jeudi ou encore les indices PMI définitifs pour le secteur manufacturier vendredi.

Dans ce contexte, les investisseurs ont continué à se positionner sur les actifs risqués pour bénéficier d'un environnement qui reste porteur. La publication des nouvelles perspectives de l'OCDE est venue conforter cette perception, sans avoir particulièrement d'impact sur les indices actions. L'organisation basée à Paris a confirmé la solidité de la croissance économique mondiale en 2017, désormais attendue à 3,6% contre 3,5% en septembre.

D'autre part, l'audition de Jerome Powell, futur président de la Fed américaine, devant le Sénat, n'a pas non plus surpris les opérateurs de marché. Comme attendu, il s'est placé dans le sillage de l'actuelle titulaire du poste, Janet Yellen, en confirmant que les taux allaient "légèrement" progresser à l'avenir et que le temps de la normalisation monétaire était venu, tout en ajoutant que la Fed devait garder la flexibilité nécessaire pour ajuster sa politique en cas de chocs économique. Les déclarations de Jerome Powell ont soutenu le dollar face à l'euro, la monnaie unique cédant 0,26% à 1,1869 dollar, ce qui a permis aux indices actions européens d'accélérer leur progression en fin d'après-midi.

Du côté des valeurs, les distributeurs Carrefour (+2,29%) et Casino (+2,33%) ont signé deux des plus fortes hausses du SBF 120, ce dernier étant soutenu par la signature d'un accord avec Ocado pour accélérer sur la livraison à domicile de biens alimentaires. De plus, Alten (+3,15%) et Nexans (+4,27%) ont profité de notes d'analystes favorables, respectivement de Société Générale et de Natixis.

En revanche, les valeurs du luxe LVMH (-0,22%) et Kering (-2,34%) ont subi des dégagements, ce qui ne les empêche pas de gagner respectivement 36,14% et 75,88% depuis le début de l'année.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Contre la tendance générale, LDLC aligne une cinquième séance de progression ce lundi...

Publié le 18/06/2018

La République togolaise et Thales Alenia Space annoncent avoir signé un contrat portant sur la fourniture à Lomé d'une station sol destinée à des...

Publié le 18/06/2018

Alphabet poursuit son offensive en Chine par l'intermédiaire de Google, qui va racheter des titres du groupe chinois de e-commerce pour 550 millions...

Publié le 18/06/2018

Edenred a profité d'une conférence organisée par Barclays pour faire passer un message rassurant concernant la situation au Brésil. Le Brésil, deuxième marché du groupe de services prépayés…

Publié le 18/06/2018

En queue de CAC40, Engie abandonne près de 4% à 13,4 euros en ce début de semaine, pénalisé par une information venue de a filiale belge Electrabel...