En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Les marchés européens clôturent en ordre dispersé

| AOF | 182 | Aucun vote sur cette news
Les marchés européens clôturent en ordre dispersé
Credits  ShutterStock.com


Après une première partie de séance passée dans le vert, les marchés européens ont manifesté un accès de faiblesse en milieu de journée, les conduisant vers une clôture en territoire négatif. Ainsi, l’indice CAC a cédé 0,18% à 5 233,36 points et l’Eurostoxx50 recule de 0,19% à 3 390,98 points. La tendance a clairement été alourdie par les marchés américains qui évoluent à la baisse, avec un Dow Jones qui lâche 1,04% à 24 447,1 points et un S&P 500 qui perd 0,44% à 2 753,25 points.



Les investisseurs avaient pourtant accueilli sans sourciller une série de mauvaises nouvelles ce matin. D'une part, Donald Trump envisageait de renforcer son arsenal de mesures protectionnistes. Selon Reuters, le président américain pourrait instaurer des tarifs douaniers pouvant toucher jusqu'à 60 milliards de dollars d'importations chinoises, en particulier dans les secteurs de la technologie et des télécommunications.

D'autre part, la production industrielle de janvier en zone euro s'est révélée bien inférieure aux attentes des analystes. Cette dernière a baissé de 1% en janvier 2018 par rapport à décembre 2017, contre un consensus de -0,4%.

Sur le front des valeurs, la vedette du jour est allemande : Adidas a bondi de 11% suite à la publication de ses résultats 2017 et à l'annonce d'un programme de rachat d'actions. A Paris, Interparfums (-0,42%) n'a finalement pas convaincu, malgré une copie 2017 meilleure qu'attendue. A l'inverse, DBV Technologies a cédé 2,1% après avoir creusé ses pertes en 2017 et Haulotte (-6,8%) s'est avéré pénalisé par des perspectives 2018 jugées prudentes.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.