En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
-
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Les investisseurs veulent croire au vote imminent de la réforme fiscale américaine

| AOF | 243 | Aucun vote sur cette news
Les investisseurs veulent croire au vote imminent de la réforme fiscale américaine
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont nettement progressé ce lundi, soutenus par la perspective d'un vote imminent de la réforme fiscale américaine. Le CAC 40, dont deux valeurs seulement ont terminé en baisse, a gagné 1,33% à 5 420,58 points. De son côté, l’EuroStoxx 50 s’est apprécié de 1,42% à 3 611,12 points. La tendance est similaire aux Etats-Unis où le Dow Jones gagne 0,73%, en bonne voie pour atteindre un nouveau record en clôture.

Les investisseurs européens ont bien accueilli les déclarations de deux sénateurs républicains qui, alors qu'ils étaient jusque-là hésitants à soutenir le projet de réforme fiscale, ont finalement indiqué qu'ils voteraient en faveur du texte.

Sauf retournement de dernière minute, ce dernier devrait donc être voté cette semaine, peut-être dès demain. Le président Donald Trump tiendrait alors son premier succès politique un an après son élection. Ce vote relancerait la perspective d'un "reflation trade" aux Etats-Unis. La relance par les baisses d'impôts – l'impôt sur les sociétés passerait de 35 à 20% - devrait en effet soutenir la croissance outre-Atlantique, et par répercussion l'inflation, même si les experts divergent sur l'impact à en attendre.

Du côté des valeurs, Gemalto et Atos ont une fois encore animé la cote parisienne. En effet, Gemalto, qui a rejeté la semaine dernière l'offre de rachat de la SSII, a en revanche accepté celle, à 51 euros, déposée par Thales. Atos a indiqué qu'il ne comptait pas surenchérir. Gemalto a gagné 5,62%, Thales 8,15% et Atos a perdu 1,63%.

Outre ce nouvel épisode dans le feuilleton ouvert mardi dernier, deux autres valeurs ont fait la une du marché parisien ce lundi. EuropaCorp a perdu 5,45% après avoir confirmé la dégradation de ses résultats au premier semestre et rappelé qu'il poursuivrait ses actions pour renforcer ses capacités financières. De son côté, Showroomprivé.com a chuté de 23,22% après avoir abaissé, pour la troisième fois cette année, ses perspectives annuelles.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…