En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Les entreprises rassurent

| AOF | 218 | Aucun vote sur cette news
Les entreprises rassurent
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont signé leur deuxième séance consécutive de hausse, soutenus par la Fed et des résultats d'entreprises encourageants. Le CAC 40 a gagné 0,46% 5 447 points tandis que l'EuroStoxx 50 a grimpé de 0,79% à 3 485 points. A Wall Street, le climat est contrasté. Le Dow Jones progresse de 0,2% tandis que le Nasdaq abandonne 0,08%, pénalisé par des prises de bénéfices après le nouveau record atteint hier.

La tendance haussière a été alimentée par les commentaires confiants de Jerome Powell, le président de la Fed, sur les perspectives de l'économie américaine. Ils ont eu pour effet de soutenir le dollar, renvoyant l'euro sous 1,17 dollar, au plus bas depuis fin juin.

La dynamique boursière a également été soutenue par le bon début de saison des résultats d'entreprises en Europe. Des sociétés opérant dans des secteurs aussi différents que la santé (Novartis en Suisse), la technologie (Ericsson en Suède, ASML aux Pays-Bas), le transport aérien (EasyJet au Royaume-Uni), le luxe (Swatch Group en Suisse), les biens d'équipements grand public (Electrolux en Suède) et les jeux vidéo (Ubisoft en France) ont dévoilé des comptes meilleurs que prévu au deuxième trimestre.

A la Bourse de Paris, STMicroElectronics (+3,08%) a signé la plus forte hausse du CAC 40 dans le sillage d'Ericsson et ASML.

Les valeurs automobiles (+1,47% pour Valeo, +1,17% pour Renault) ont profité de la spéculation concernant la rencontre prévue le 25 juillet entre le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et Donald Trump pour discuter des relations commerciales. Les investisseurs espèrent que Jean-Claude Juncker persuadera le président américain de renoncer à sa menace de taxer les importations de voitures européennes.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...