5 402.46 PTS
+0.06 %
5 403.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 305.66
+0.05 %
DAX PTS
13 165.96
+0.09 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les Bourses rebondissent, le dynamisme de la conjoncture européenne ne se dément pas

| AOF | 159 | 5 par 1 internautes
Les Bourses rebondissent, le dynamisme de la conjoncture européenne ne se dément pas
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont rebondi, soutenus par de nouvelles statistiques économiques favorables. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,50% à 5 379,54 points tandis que l’EuroStoxx 50 a gagné 0,26% à 3 572,07 points. Les volumes étaient plus faibles que lors des séances précédentes en raison de l’absence des investisseurs américains, Wall Street étant fermé en raison de la fête de Thanksgiving. Un peu plus de 2 milliards d'euros ont été échangés sur les valeurs du CAC 40 contre au moins 3 milliards d’euros ces derniers jours.

Cette progression a été alimentée par l'annonce d'une nouvelle accélération de la croissance du secteur privé de la zone euro en novembre. Selon le bureau d'études IHS-Markit, elle est au plus haut depuis avril 2011. L'indice des directeurs d'achat Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 57,5, en amélioration par rapport à octobre : 56. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à ce qu'il reste stable.

Si l'indice des directeurs d'achat Composite conservait ce niveau en décembre, la croissance de la zone euro pourrait atteindre 0,8% au quatrième trimestre, a indiqué IHS-Markit. Elle accélérerait par rapport au troisième trimestre où elle s'était élevée 0,6% alors que les économistes anticipent actuellement un ralentissement à +0,5%.

Dans ce contexte, les valeurs liées au secteur de la construction, qui est très dépendant de la conjoncture, ont dominé les indices. Saint-Gobain (+1,53%) et Schneider Electric (1,36%) ont fini dans le trio de tête de l'indice CAC 40.

En revanche, Rémy Cointreau a perdu 1,71%, certains analystes anticipant un relèvement des perspectives à l'occasion de la publication des résultats du premier semestre. Mais la sanction la plus sévère, au sein du marché SRD, a été administrée à Innate Pharma, qui a décroché de 40% après l'échec d'une étude sur l'un de ses médicaments les plus prometteurs, le lirilumab.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

La division compte 126 millions de clients dans 21 pays...

Publié le 11/12/2017

Objectifs confirmés

Publié le 11/12/2017

Faurecia, via Faurecia Ventures, a investi dans la start-up américaine Alsentis afin d'enrichir son expertise technologique dans le domaine des...

Publié le 11/12/2017

Altran, spécialiste du conseil en ingénierie et Services R&D, devient partenaire innovation d’Airbus, pour accompagner le développement de ProtoSpace, réseau mondial de laboratoires d’idées…

Publié le 11/12/2017

Des discussions exclusives sont en cours entre les deux sociétés...

CONTENUS SPONSORISÉS