En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 438.27 PTS
+2.12 %
4 397.50
+1.23 %
SBF 120 PTS
3 492.60
+2.24 %
DAX PTS
10 356.70
+2.79 %
Dow Jones PTS
22 959.84
+1.23 %
8 129.72
+0.59 %

Les actions des banques centrales insuffisantes à rassurer les marchés

| AOF | 569 | 4 par 1 internautes
Les actions des banques centrales insuffisantes à rassurer les marchés
Credits  ShutterStock.com


Les bourses européennes sont reparties à la baisse ce jeudi, alors que le coronavirus continue de se propager sur le continent européen et aux Etats-Unis. Le CAC a ainsi perdu 1,90% à 5 361,10 points et l'EuroStoxx 50 a cédé 1,46% à 3 370,63 points. A New York, les indices n'ont pas poursuivi leur rebond de la veille: le Dow Jones reculait de 1,87% et le Nasdaq de 1,22% en cours de séance.

La baisse des taux surprise de la Fed mardi, suivie par d'autres banques centrales, ne semble pas avoir calmé les marchés. Ceux-ci attendent désormais une action du côté de la BCE la semaine prochaine, mais il y a toutefois fort à parier que les mesures de soutien auront du mal à montrer leur efficacité à court terme.

En attendant, les gouvernements tentent d'endiguer l'épidémie comme ils le peuvent: l'Italie a fermé ses écoles et universités, la France se prépare à passer au stade 3, et la Californie a décrété l'état d'urgence sanitaire après un premier décès sur son sol. La Chine vient également de débloquer l'équivalent de 14,3 milliards d'euros afin de financer la lutte contre l'épidémie.

Du côté des publications macro-économiques, la productivité américaine a été révisée à la baisse au dernier trimestre 2019, les inscriptions au chômage ont été moins nombreuses que prévu, et les commandes à l'industrie ont reculé.

Sur les marchés, la plupart des titres ont chuté. Les valeurs bancaires ont particulièrement souffert, Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas perdant respectivement 5,77%, 4,59% et 4,11%. Pernod Ricard a, lui, fini en tête du CAC 40, en hausse de 1,63%.

De leur côté, les compagnies aériennes continuent de souffrir: Air France s'est classée dernière du SBF 120 avec un recul de 11,25%, IAG (la maison-mère de British Airways) a perdu 4,99%, et Lufthansa a cédé 3,60%. Les valeurs industrielles ont fait pire: Renault a ainsi perdu 7,56% et ArcelotMittal 6,48%.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/04/2020

En 2020, le développement de la pandémie de COVID-19 a pour effet de mettre en évidence un certain nombre de risques auxquels la solvabilité et le résultat du groupe CNP Assurances sont…

Publié le 07/04/2020

Le Directoire précise qu'il se réserve la possibilité, au vu du contexte, de revoir le montant de dividendes...

Publié le 07/04/2020

Filae constate, ces derniers jours, une augmentation significative de l'utilisation de ses services...

Publié le 07/04/2020

Rendez-vous le 12 juin...

Publié le 07/04/2020

"Une contribution majeure et remarquable durant toutes ces années"...