En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-
4 879.5
-
SBF 120 PTS
3 892.27
-
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.06 %
1.136
+0.00 %

Les achats d'actifs par la BCE ont moins d'impact que leur annonce, observe Deutsche AM

| AOF | 251 | Aucun vote sur cette news
Les achats d'actifs par la BCE ont moins d'impact que leur annonce, observe Deutsche AM
Credits  ShutterStock.com


Deutsche AM estime que la réduction des achats mensuels d’obligations de la BCE a peu de chance de mener à une hausse des rendements obligataires et des primes de risques, qui pourraient à leur tour compromettre une reprise économique encore fragile. "Quand il s’agit de politique monétaire, les mots semblent souvent compter plus que les actions. Par ailleurs, l’amélioration des fondamentaux et l’amélioration des notes attribuées par les agences de notation apportent un soutien supplémentaire à la bonne performance des obligations italiennes, espagnoles et portugaises", explique le gérant.

Avec son Graphique de la semaine, Deutsche AM constate ainsi que la communication de la banque centrale a eu plus d'impact sur les marchés obligataires que les achats eux-mêmes.

Par exemple, entre 2010 et 2012, les primes de risque ont augmenté malgré les interventions de la BCE sur le marché. Après le célèbre "whatever it takes" prononcé par Mario Draghi, les spreads ont baissé de manière significative, sans que la banque centrale ait dépensé un seul centime, détaille Deutsche AM.

De même, en 2015, paradoxalement, quand la BCE a commencé à racheter des obligations souveraines, les spreads se sont de nouveau écartés pour certains pays.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...