En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.28 PTS
-
4 917.00
-
SBF 120 PTS
3 912.90
-
DAX PTS
12 736.95
-
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0.37 %
1.184
+0.15 %

Le spectre d’un nouveau confinement a plombé les Bourses européennes cette semaine

| AOF | 720 | Aucun vote sur cette news
Le spectre d’un nouveau confinement a plombé les Bourses européennes cette semaine
Credits  ShutterStock.com


A l'exception de Londres, les principales Bourses européennes ont aligné une nouvelle séance dans le rouge ce vendredi, les investisseurs s’inquiétant du retour de la pandémie de Covid-19 et des mesures de restriction prises pour l’endiguer. Ainsi, le CAC 40 a abandonné 0,69% à 4 729,66 points et l’EuroStoxx 50 a perdu 0,71% à 3 137,06 points. Sur la semaine écoulée, ces indices ressortent en baisse de 5% et 4,5%. A l’approche de la mi-séance, vendredi, Wall Street évolue sur une note plus positive : le Dow Jones grappille 0,03% et le Nasdaq Composite prend 0,88%.

L'aversion au risque a une nouvelle fois dominé sur les places du Vieux Continent devant la forte recrudescence du nombre de cas de contaminations au Covid-19 dans plusieurs pays, notamment l'Espagne, la France et le Royaume-Uni. Alors que les mesures de restrictions se multiplient (voyages, bars, restaurants...), les opérateurs redoutent le retour du confinement, une mesure dévastatrice pour la croissance économique.

Dans ce contexte de craintes, la statistique notable du jour s'est révélée décevante et n'a pu jouer le rôle de catalyseur haussier. Aux Etats-Unis, les commandes à l'industrie n'ont ainsi progressé que de 0,4% en août, après une hausse de 11,7% en juillet, alors que le consensus visait +1,5%.

In fine, la possibilité qu'un nouveau plan de relance soit voté la semaine prochaine aux Etats-Unis n'a pu faire oublier ce sombre tableau.

Au chapitre des valeurs, les " bancaires " figurent parmi les plus lourds replis hebdomadaires (-16,3% pour Société Générale, -14,3% pour Crédit Agricole et –14,6% pour BNP Paribas), notamment dans le sillage d'une enquête internationale concernant des transactions suspectes réalisées par plusieurs grandes banques mondiales entre 2000 et 2017.

En parallèle, Airbus (-15,6%), Safran (-13%) et Air France-KLM (-20,7%) ont souffert de la résurgence de la pandémie du Covid-19, qui assombrit les perspectives de reprise du trafic aérien.

En revanche, Lagardère (+15,7%) a bénéficié du soutien de Bernard Arnault qui a acquis une participation directe de plus de 5% du capital.

Enfin, Trigano a progressé de 11,1% alors le camping-car suscite un intérêt sans précédent dans un contexte de crise sanitaire.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2020

Les résultats de Fountaine Pajot pour l'exercice clos le 31 août 2020 seront mécaniquement impactés par la baisse d'activité brutale de mars à juin...

Publié le 20/10/2020

Vivendi devrait utiliser la trésorerie pour réduire sa dette financière.., et pour financer un programme significatif de rachats d'actions et des acquisitions.

Publié le 20/10/2020

Goldman Sachs aurait conclu un accord avec le Département américain de Justice et aurait accepté de débourser plus de 2 Mds$ supplémentaires pour solder une affaire qui lui aura coûté plus de 5…

Publié le 20/10/2020

Le groupe Total a déclaré mardi que la société Cray Valley, sa filiale française dans les résines, n'était pas à vendre.

Publié le 20/10/2020

Pharmasimple anticipe au dernier trimestre de 2020 une forte augmentation du nombre de commandes internet...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne