En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Le risque géopolitique fait plier le CAC 40

| AOF | 1393 | 5 par 1 internautes
Le risque géopolitique fait plier le CAC 40
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont débuté la semaine en baisse en raison de la tension toujours très forte entre les Etats-Unis et l'Iran. L’indice CAC 40 a reculé de 0,51% à 6 013,59 points tandis que l’EuroStoxx50 a cédé 0,55% à 3 752,52 points. Les Bourses européennes, qui perdait plus de 1% à la mi-séance, ont limité leurs pertes grâce à la résistance de Wall Street. Le Dow Jones perdait 0,17% vers 17h30 et le Nasdaq Composite gagnait 0,20% à 9 035,70 points.

Quelques jours après l'assassinat en Irak du général iranien, Qassem Soleimani, l'incertitude la plus totale règne sur la teneur des représailles iraniennes. Téhéran a par ailleurs annoncé dimanche qu'il ne s'imposerait plus de limites à l'enrichissement d'uranium, sans toutefois sortir de l'accord sur son programme nucléaire. Les inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique sont ainsi toujours autorisées.

Donald Trump a réagi cet après-midi en prévenant via Twitter que " L'Iran n'aura jamais l'arme nucléaire ".

Le risque géopolitique a fait passer à l'arrière plan des indices des directeurs d'achat moins mauvais que prévu pour la zone euro. Selon le bureau d'études IHS Markit, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui comprend les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 50,9 en version définitive, contre une estimation précédente de 50,6 et un niveau de 50,6 en en novembre. L'indice PMI pour les services a été révisé à la hausse de 52,4 à 52,8 en décembre après 51,9 en novembre. L'indice PMI pour le secteur manufacturier avait été annoncé jeudi à 46,3 en décembre contre 46,9 en novembre.

L'aversion pour le risque a entraîné le repli de la grande majorité des valeurs. Seules 8 valeurs de l'indice CAC 40 ont échappé à la baisse, principalement les valeurs liées au pétrole, dont Total (+1,45%), et à l'armement, comme Thales (+0,98%).

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...