En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Le peso mexicain a limité la casse en 2017 mais de nouvelles turbulences s'annoncent en 2018

| AOF | 250 | Aucun vote sur cette news
Le peso mexicain a limité la casse en 2017 mais de nouvelles turbulences s'annoncent en 2018
Credits  ShutterStock.com


Le peso mexicain s'apprête à terminer l'année 2017 sur un recul de 5% face au dollar après avoir perdu jusqu'à 15% au coeur de l'été. La devise a souffert des turbulences politiques nées de l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis et de ses diatribes anti-Alena. Les Etats-Unis sont le premier débouché des entreprises mexicaines - environ 81% des exportations mexicaines y partent - et la mise en place de barrières douanières risquerait de peser sur l'économie locale.

Cependant, en 2017, la banque centrale mexicaine a également continué le resserrement de sa politique monétaire entamé fin 2015. Ainsi, le taux directeur de l'institution a progressé en tout de 1,5 point cette année, pour atteindre 7,25%, après avoir augmenté de 2,5 points en 2016. Cette politique plutôt "hawkish" de la banque centrale mexicaine a sans doute contribué à soutenir le peso face aux turbulences politiques.

Et, si l'on en croit les minutes du dernier comité de politique monétaire publié aujourd'hui, 2018 pourrait ressembler fortement à 2017 au Mexique. En effet, la Banque centrale indique que l'inflation, de plus de 6% actuellement, redescendra plus lentement que prévu initialement vers la cible de 3%. Dans le même temps, le Mexique va entrer dans une nouvelle période d'incertitude politique puisque les élections présidentielles y auront lieu en 2018 et pourraient voir la victoire du candidat d'extrême-gauche Andrès Manuel Lopez.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…