En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.13 %

Le FMI ravive les craintes des marchés

| AOF | 155 | Aucun vote sur cette news
Le FMI ravive les craintes des marchés
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont prolongé leur repli, pénalisés par les perspectives dégradées de l'économie mondiale. Le CAC 40 a cédé 0,65% à 5 436 points. L'Euro Stoxx 50 a abandonné 0,38% à 3 424 points. A Wall Street aussi, le pessimisme est de mise. Le Dow Jones cède 0,64% à l'approche de la mi-séance.

En baisse à l'ouverture, les Bourses européennes s'étaient timidement redressées après des déclarations selon lesquelles Bruxelles envisageait d'accepter la demande de report du Brexit formulée par Theresa May pourvu qu'elle réussisse à trouver un compromis au sein du Royaume-Uni.

Toutefois, la tendance s'est brutalement inversée avec la publication des perspectives du FMI. L'institution, dirigée par Christiane Lagarde a révisé à la baisse ses prévisions de la croissance mondiale en raison du ralentissement en Chine et de tensions commerciales. Elle a abaissé son estimation 2019 à 3,3% après +3,6% en 2018.

Pour noircir un peu plus le tableau, le président américain, Donald Trump, a confirmé son intention d'ouvrir une nouveau front dans la guerre commerciale en menaçant de taxer 11 milliards de dollars de produits de l'Union européenne en représailles d'aides publiques, selon lui indues, versées par Bruxelles à Airbus. Les Européens ont, à leur tour, annoncé leur intention de riposter.

A la Bourse de Paris, Airbus, directement concerné par les attaques de Donald Trump, a abandonné 1,86%. La " palme " de la plus forte baisse du CAC 40 revient cependant à Atos (-3,13%). La société de conseil accuse sa quatrième séance consécutive de baisse alors qu'hier, Berenberg a abandonné le suivi du titre après le retrait, le 2 avril, d'une note de recherche erronée.

A l'autre bout du palmarès, EssilorLuxottica a gagné 0,8% ce soir après + 0,3% hier. Le géant de l'optique, en pleine crise de gouvernance, accuse cependant une baisse de 12% depuis le début de l'année.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…