En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 838.62 PTS
-0.18 %
4 836.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 858.58
-0.25 %
DAX PTS
11 043.76
-0.42 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
-0.01 %

Le CAC 40 au plus bas depuis mars 2017, les résultats d'entreprises déçoivent

| AOF | 4484 | 2 par 1 internautes
Le CAC 40 au plus bas depuis mars 2017, les résultats d'entreprises déçoivent
Credits  ShutterStock.com


Le contexte déjà très incertain sur les marchés boursiers (guerre commerciale, Brexit, budget italien…) a poussé les investisseurs à lourdement sanctionner les résultats d’entreprises décevants, nombreux depuis hier soir. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 1,29% à 4 967,67 points, portant ses pertes sur la semaine à 2,31%. Il a fortement réduit son recul en toute de fin de séance. L’EuroStoxx50 a pour sa part perdu 1,41% à 3 119,68 points aujourd’hui et 2,84% en cinq séances.

Le bilan hebdomadaire est également nettement négatif à Wall Street où le Dow Jones s'apprête à perdre 3,60% et le Nasdaq Composite, 5,01%.

L'annonce d'un ralentissement moindre qu'annoncé aux Etats-Unis au troisième trimestre, accompagné d'une inflation moindre n'a été d'aucune aide pour les Bourses, même si une telle combinaison lui est traditionnellement favorable.

Le PIB américain a progressé de 3,5% entre juillet et septembre, selon une première estimation. Il est supérieur au consensus Reuters s'élevant à 3,3% et se compare à 4,2% au deuxième trimestre. L'indice des prix à la consommation PCE, l'une des mesures de l'inflation préférées de la Fed, a, lui, progressé de 1,6% au troisième trimestre, hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation. Il était attendu à 1,8% par le consensus Reuters après +2,1% au deuxième trimestre.

Du côté des valeurs, les investisseurs ont été sans pitié. Atos a chuté de 23% cette semaine et Valeo de 20%, le groupe de services informatiques et l'équipementier automobile ont lancé un profit warning. STMicroelectronics arrive en troisième position avec un repli de plus de 12% en raison de prévisions trimestrielles décevantes.

Le secteur du luxe a été l'une rares poches de résistance, Kering progressant de 3,47% en cinq jours grâce à des ventes très dynamique au troisième trimestre. Dans son sillage, Hermès a gagné 1%.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

C’est désormais officiel. Les pilotes d'Air France se prononceront aujourd’hui sur un projet d'accord concernant leurs conditions de travail et leur rémunération. C’est ce qu’a annoncé…

Publié le 23/01/2019

Le CAC40 continue de céder du terrain comme il l'a fait lundi puis mardi : il recule de -0,40% à 4...

Publié le 23/01/2019

Dans le cadre d’une publication préliminaire Ingenico, a indiqué anticiper un Ebitda 2018 à 485 millions d’euros, contre 510 millions d’euros. Et ce, en raison de la contre-performance de sa…

Publié le 23/01/2019

NEOPOSTLe spécialiste du traitement du courrier tiendra une journée investisseurs, et présentera sa nouvelle stratégieSEBLe fabricant d'électroménager publiera (après Bourse) son chiffre…

Publié le 23/01/2019

L'EUR/USD approche de son support à 1.1300