En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 753.67 PTS
-1.01 %
4 742.00
-1.06 %
SBF 120 PTS
3 758.64
-1.08 %
DAX PTS
12 562.16
-0.64 %
Dow Jones PTS
26 703.35
-0.22 %
10 816.83
-0.15 %
1.164
-0.18 %

La valorisation des entreprises technologiques américaines pose question, souligne Evli

| AOF | 250 | Aucun vote sur cette news
La valorisation des entreprises technologiques américaines pose question, souligne Evli
Credits  ShutterStock.com


La forte performance des actions des grandes entreprises technologiques américaines s'est poursuivie au cours de l'été, observe Evli dans sa revue mensuelle de septembre. La pandémie de coronavirus et les difficultés liées aux déplacements n'ont fait que renforcer la confiance envers les activités de ce type de sociétés. En août, l'indice Nasdaq a augmenté de plus de 10 % pour atteindre de nouveaux sommets. Le cours de l'action Apple a augmenté de 17 % et la capitalisation boursière de la société, qui a doublé en un an, a dépassé la barre des 2 000 milliards de dollars.

Le prix de la performance du constructeur automobile Tesla, reste néanmoins dans un cas à part : la valeur de son action a augmenté de plus de 50 % en août et a été multipliée par près de neuf en un an, souligne la société de gestion.

Pour cette dernière, les niveaux de valorisation des entreprises technologiques attirent l'attention et cela pose des questions quant à la croissance de leurs flux de trésorerie et de leurs bénéfices.

Le ratio P/E (prix de l'action par rapport au bénéfice par action) de l'indice Nasdaq est de 39, alors qu'il est de 26 pour l'indice S&P 500. Cela signifie que dans les années à venir, les flux de trésorerie et les bénéfices des sociétés du Nasdaq devront croître beaucoup plus rapidement que ceux de toutes les autres sociétés pour justifier la différence de valorisation.

Pourtant, au deuxième trimestre de cette année, Apple, Alphabet et Amazon ont dépassé les attentes de tous les analystes.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2020

L'avenir semble radieux...

Publié le 24/09/2020

Date : 9/24/2020 Sous-jacent : Safran Produit : Turbo Illimité Best Put D180T (ISIN : DE000UC18375). Echéance : Ouverte Barrière désactivante : 119,3000 Stratégie : Achat à 3,579 euros. Le…

Publié le 24/09/2020

Plusieurs évolutions au tour de table de Technicolor sont signalées...

Publié le 24/09/2020

Vallourec plonge à nouveau de près de 10% en bourse...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne