En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.12 %

La tension sur le marché obligataire pèse sur les actions

| AOF | 557 | Aucun vote sur cette news
La tension sur le marché obligataire pèse sur les actions
Credits  ShutterStock.com


Incertains à l'ouverture, les marchés actions européens ont rapidement pris le chemin de la baisse, mettant fin à une série de cinq séances consécutives de hausse. Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,35% à 5 504,68 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a abandonné 0,35% à 3 610,31 points. Cette tendance est partagée à Wall Street où le Dow Jones cède 0,15% à l'approche de la mi-séance. Selon les professionnels, cette vague de prises de bénéfices a été motivée par un regain de tension sur le marché obligataire.

Le rendement à dix ans américain a atteint dans la journée 2,597%, son plus haut niveau depuis le 15 mars dernier, avant de revenir à 2,5935%.

Dans son sillage, le rendement allemand de même échéance affichait cet après-midi une progression de 8 points de base à 0,54%, au plus haut depuis la mi-juillet.

Les investisseurs ont continué de réagir à la décision inattendue prise hier matin par la Banque du Japon de réduire le montant de ses rachats d'obligations d'Etat japonaises de longue échéance.

Cette annonce relance les spéculations concernant une prochaine réduction du soutien monétaire de la banque centrale. La pression sur les taux s'est renforcée en fin de matinée après la publication d'une dépêche de Bloomberg selon laquelle des responsables chinois auraient recommandé de ralentir ou d'interrompre les achats d'emprunts d'Etat américains. Cette information de presse a également pénalisé le dollar qui accusait en fin d'après-midi un repli de 0,35% à 1,198 dollar pour un euro.

A la Bourse de Paris, la remontée des taux longs et l'appréciation de l'euro ont tiré la plupart des valeurs du CAC 40 vers le bas. En repli de 4,47%, Veolia Environnement a accusé la plus forte baisse de l'indice, pénalisée par la dégradation de recommandation de Goldman Sachs à Neutre.

Les valeurs bancaires et financières se sont en revanche favorablement distinguées car la hausse des taux devrait soutenir les bénéfices des banques. Société Générale a ainsi gagné 2,11%, devant Crédit Agricole (+1,81%), BNP Paribas (+1,53%) et Axa (+1,34%).

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...