En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 881.38 PTS
+1.82 %
4 868.00
+1.60 %
SBF 120 PTS
3 883.77
+1.62 %
DAX PTS
11 156.32
+2.18 %
Dowjones PTS
24 527.98
+0.65 %
6 763.88
+0.68 %
1.136
-0.19 %

La taxe Gafa divise toujours

| AOF | 146 | Aucun vote sur cette news
La taxe Gafa divise toujours
Credits  ShutterStock.com


Les oppositions autour de la taxe Gafa persistent. Les ministres des Finances européens se sont réunis lors de la réunion mensuelle Ecofin, et ont abordé le projet de taxation des géants du numérique, sujet de désaccord. Cette taxe consisterait à la mise en place d’une taxe de 3% sur les revenus tirés de certaines activités, en attendant une solution à l’échelle mondiale. Elle concernerait les groupes qui affichent un chiffre d’affaires annuel de plus de 750 millions d’euros, et dont les revenus dépassent 50 millions d’euros au sein de l'Union européenne.

Certains dirigeants d'entreprises européennes avaient exprimé leur préoccupation quant à la taxe Gafa, expliquant que cette taxe " causerait un préjudice matériel à la croissance économique et à l'innovation, à l'investissement et à l'emploi dans toute l'Europe ".

Olaf Scholz s'est prononcé pour la mise en œuvre de cette taxe, uniquement si aucun accord mondial n'était conclu avant l'été 2020. Il a également souhaité réduire le champ d'activité de la taxe, sous la pression des milieux d'affaires. 

Pour garder le soutien de son homologue allemand, Bruno Lemaire, dont l'ambition est de trouver un accord avant la fin de l'année, a signalé que la France était prête à repousser cette directive à fin 2020. 

Face aux difficultés pour trouver un accord européen, certains pays ont proposé leur propre projet de taxe, à l'image de la Grande-Bretagne, de l'Espagne ou encore de l'Italie.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Chargeurs gagne 2,57% à 19,19 euros, après avoir annoncé une nouvelle organisation pour son pôle Technical Substrates, et précisé ses ambitions pour 2021, où il anticipe notamment franchir 100…

Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…

Publié le 18/01/2019

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, a enregistré des ventes meilleures que prévu en fin d’année. Sur la période de 9 semaines s’étant achevée le 5 janvier, ses revenus…

Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…