En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 550.55 PTS
-0.38 %
5 549.50
-0.39 %
SBF 120 PTS
4 373.74
-0.39 %
DAX PTS
12 227.85
-0.92 %
Dowjones PTS
27 138.14
-0.30 %
7 857.04
-0.40 %
1.123
+0.05 %

La prudence l’emporte une nouvelle fois sur les places financières européennes

| AOF | 149 | Aucun vote sur cette news
La prudence l’emporte une nouvelle fois sur les places financières européennes
Credits  ShutterStock.com


Les Bourses européennes ont clôturé une fois de plus sur une note prudente, reflétant les incertitudes entourant le conflit commercial sino-américain. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,25% à 5 500,72 points et l’EuroStoxx 50 s’est effrité de 0,04 % à 3 442,95 points. A Wall Street, la tendance est plus favorable à l’approche de la mi-séance : le Dow Jones progresse de 0,16% et le Nasdaq Composite prend 0,57%.

Les marchés actions européens ont débuté la séance en territoire négatif, alors que plusieurs membres de la Fed ont tempéré les ardeurs des investisseurs s'agissant d'une potentielle rapide baisse des taux.

Les investisseurs ont tenté de rebondir par la suite grâce à de nouveaux espoirs concernant le différend commercial opposant la Chine et les Etats-Unis. Le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, a en effet déclaré qu'un accord était bouclé à " environ 90 % ".

C'était sans compter Donald Trump. Le président américain a menacé d'imposer de nouvelles taxes sur les importations chinoises si des progrès n'étaient pas réalisé sur le dossier commercial avec son homologue chinois Xi Jinping, lors de leur rencontre prévue lors du sommet du G20.

Au chapitre des valeurs, TechnipFMC(+2,94%) a payé 301,3 millions de dollars pour clore des enquêtes anti-corruption. De son côté, Schneider Electric (+0,74%) a bénéficié de la communication de ses objectifs à horizon 2021. Enfin, CapGemini (-2,76%) a cédé une partie de ses gains de la veille.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2019

ARTEA, concepteur et développeur d'immeubles 3ème génération à énergie positive, annonce deux décisions majeures pour la tenue de son cours de Bourse...

Publié le 18/07/2019

Au 1er semestre 2019, le Groupe Fleury Michon a enregistré un chiffre d'affaires de 349,1 ME, en retrait de -2,6% par rapport à l'année précédente sur...

Publié le 18/07/2019

Fleury Michon a enregistré, au titre de son premier semestre 2019, un chiffre d’affaires de 349,1 millions d'euros, en retrait de 2,6% par rapport à l’année précédente sur son périmètre…

Publié le 18/07/2019

Au deuxième trimestre, Boiron a enregistré une diminution du chiffre d'affaires de 6,4 % (- 7,2 % à taux constant) à 113,4 millions d’euros. Cette baisse provient essentiellement de la France…

Publié le 18/07/2019

Le Groupe Frans Bonhomme entre en négociations exclusives en vue de l'acquisition de la société Distribution de Matériaux pour les Travaux Publics...