En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 886.80 PTS
-0.94 %
4 886.00
-0.9 %
SBF 120 PTS
3 867.84
-0.75 %
DAX PTS
12 622.06
-0.3 %
Dow Jones PTS
27 201.52
+0. %
11 125.44
+0. %
1.184
-0.18 %

La lire turque au plus bas face à l'euro depuis 2018

| AOF | 375 | Aucun vote sur cette news


La lire turque se rapproche de ses plus bas niveaux face à l'euro depuis la crise monétaire de 2018. A cette époque, un euro s'échangeait contre 8,21 lires. Aujourd'hui, le taux de change a grimpé jusqu'à 8,185 lires. La dépréciation de la monnaie turque est liée à un double phénomène. D'une part, les investisseurs continuent de rechercher l'euro plus que toute autre devise, même le dollar. La monnaie unique n'a cessé de s'apprécier face au billet vert ces derniers mois, et d'autant plus depuis l'accord européen sur le plan de relance économique trouvé la semaine dernière.

De l'autre, la lire turque est de moins en moins attractive en raison des taux d'intérêt réels négatifs appliqués dans le pays. En effet, la banque centrale de Turquie n'a cessé de réduire son taux directeur depuis 2019, le faisant passer de 24% l'an dernier à 8,25% en mai 2020, avec l'espoir de relancer l'économie du pays. Dans le même temps, l'inflation est restée très élevée et est remontée à 12,6% en juin.

Le président Erdogan ne souhaitant pas entendre parler d'une hausse des taux pour contrer l'inflation, se pose alors la question de la capacité des autorités à endiguer le phénomène, et donc à soutenir la lire face à l'euro mais aussi au dollar.

La banque centrale turque a récemment vendu des milliards de dollars pour soutenir sa monnaie: certains observateurs parlent de 1,2 milliard rien que pour la journée de lundi, et de plus de 600 millions aujourd'hui, dans un souci d'adosser la lire au dollar à un niveau spécifique.

Mais avec des réserves de change qui s'érodent, ainsi que des comptes courants dans le rouge écarlate, "le risque est que la banque centrale et les banques nationales aient atteint leur limite en termes de capacité d'intervention", nous explique Tatha Hose, analyste Forex chez Commerzbank. Il se dit "pessimiste quant aux perspectives à moyen terme de la lire".

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/08/2020

Les marchés européens sont en repli alors que les futures sur les indices américains pointent vers une légère hausse. Ils ont toutefois perdu de l’altitude. Les investisseurs sont dans…

Publié le 06/08/2020

Axa flanche de 3,94% à 16,95 euros, l’assureur ayant annoncé qu’il ne verserait pas un dividende supplémentaire de 0,73 euro cette année. Début juin, l’assureur avait abaissé son dividende…

Publié le 06/08/2020

Le constructeur de disques durs Western Digital est attendu en fort repli en raison de perspectives décevantes. Sur le premier trimestre du nouvel exercice il vise un bénéfice par action ajusté…

Publié le 06/08/2020

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la nomination de Juan Carlos Jaramillo, MD, comme Directeur Médical et…

Publié le 06/08/2020

A la suite de l’obtention des autorisations réglementaires et de l’accord des partenaires, Total a finalisé la vente à NEO Energy d’actifs non-stratégiques situés en mer du Nord…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne