En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.136
+0.14 %

La hausse du rendement du 10 ans américain fait fléchir les Bourses

| AOF | 215 | Aucun vote sur cette news
La hausse du rendement du 10 ans américain fait fléchir les Bourses
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens se replient, pénalisés par le regain de tension sur les taux à long terme aux Etats-Unis. L’indice CAC 40 a reculé de 1,47% à 5 410,85 points tandis que l’EuroStoxx50 a cédé 0,89% à 3 375,08 points. Pas de miracle à Wall Street où l’indice Dow Jones perdait 0,88% vers 17h30.

Tout est parti des statistiques économiques meilleures que prévu dévoilées hier aux Etats-Unis, dont l'accélération inattendue de la croissance du secteur des services en septembre. Le tonus de l'activité aux Etats-Unis a trouvé de nouvelles illustrations aujourd'hui, avec des inscriptions hebdomadaires au chômage à un plus bas depuis près de 49 ans et des commandes à l'industrie plus élevées que prévu.

Cette série de données économiques favorable a donné un coup de fouet au rendement du 10 ans, qui a été propulsé au plus haut depuis 2011. Il évolue désormais aux environs de 3,20%.

Cette progression rend mécaniquement les actions moins attractives au regard des obligations.

La baisse a été quasi-générale sur les marchés, à l'exception notable du secteur financier pour qui une telle évolution est favorable aux profits. Crédit Agricole (+2,2%) a ainsi fini en tête du CAC 40, devant AXA (+1,9%).

A l'opposé du spectre, les équipementiers automobiles et les valeurs du luxe étaient représentés en force. Valeo a ainsi chuté de près de 6%, victime d'une note négative d'Exane BNP Paribas. Il était suivi par Kering (-5,4%), LVMH (-4,9%) et L'Oréal (-3,6%), les investisseurs opérant des dégagements sur un secteur qui a bien performé depuis le début de l'année.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...