En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-
SBF 120 PTS
4 073.02
-
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.158
+0.03 %

La hausse des rendements et de l'euro a empêché le rebond des actions européennes

| AOF | 339 | Aucun vote sur cette news
La hausse des rendements et de l'euro a empêché le rebond des actions européennes
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont enchainé leur deuxième séance consécutive de baisse, pénalisés par l’appréciation de l’euro. Ce dernier est repassé au-dessus de 1,20 dollar après la publication du compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la BCE. Le CAC 40 a cédé 0,29% à 5 488,55 points tandis que l’EuroStoxx 50 a baissé de 0,23% à 3 601,52 points. A Wall Street, l’heure est au rebond après que les indices ont marqué le pas hier : le Dow Jones s’adjuge 0,49% à la clôture des places européennes.

La tendance finale sur les marchés actions s'est décidée en début d'après-midi suite à la publication des "minutes" du dernier comité de politique monétaire de la BCE. Les investisseurs ont retenu le fait que les gouverneurs n'excluent pas une modification de leur "forward guidance", cette communication qui suit chaque réunion de politique monétaire et qui vise à faire précisément comprendre aux marchés quelles sont les intentions de la BCE.

Pour l'heure, la "forward guidance" de la BCE suggère que les achats d'actifs pourraient s'éteindre entièrement en septembre prochain, et qu'aucune hausse de taux n'interviendra avant mi-2019 voire la fin de l'année prochaine. Une modification de cette communication consisterait à préparer les marchés à une éventuelle accélération de ce programme de retrait du QE. Certains observateurs évoquent déjà la possibilité que la période entre la fin des achats d'actifs et le premier relèvement de taux soit réduite de neuf mois environ à six voire trois mois.

Cette perspective a eu pour effet, outre de renvoyer l'euro au-dessus de 1,20 dollar, de tirer à la hausse les taux longs européens : l'OAT française à 10 ans a pris six points de base tandis que le Bund allemand s'est apprécié de cinq points de base. Sur les marchés actions, les valeurs bancaires en ont logiquement bénéficié, terminant aux avant-postes des indices. Banco Santander a ainsi pris la tête de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 1,47%, suivi de près par BNP Paribas (+0,86%), Axa (+0,72%) et Société Générale (+0,95%).

A Paris, outre les valeurs bancaires, STMicroelectronics (+2,09%) s'est distingué à la hausse suite au relèvement de l'opinion de Credit Suisse de Neutre à Surperformance. En revanche, Sodexo (-5,12%) a été durement sanctionné après la publication d'un chiffre d'affaires du premier trimestre inférieur aux attentes.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...