En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 863.68 PTS
-0.25 %
4 858.00
-0.32 %
SBF 120 PTS
3 878.07
-0.28 %
DAX PTS
11 140.39
-0.58 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.03 %

La guerre commerciale pourrait coûter 0,7 % de croissance à la Chine dans le pire des scénarios

| AOF | 230 | Aucun vote sur cette news
La guerre commerciale pourrait coûter 0,7 % de croissance à la Chine dans le pire des scénarios
Credits  ShutterStock.com


Une guerre commerciale prolongée entre les États-Unis et la Chine pourrait grever le taux de croissance du PIB chinois jusqu'à 0,7 %, et avoir des effets sur la croissance américaine, selon Prashant Chandran de Western Asset, une filiale de Legg Mason. Le pire des scénarios, celui d'une guerre commerciale sans fin, affecterait les perspectives de croissance de façon plus substantielle en Chine qu'aux États-Unis, estime le gérant.



" Dans le pire des scénarios, qui suppose une guerre commerciale prolongée et de nouveaux droits de douane imposés par les États-Unis, nous ne prévoyons pas un atterrissage brutal de la Chine, mais le pays pourrait perdre 0,6 à 0,7 % de son taux de croissance l'an prochain ", indique-t-il.

" Cependant, un tel scénario ne se réalisera que si la Chine ne répond pas à de nouvelles mesures douanières par des initiatives d'investissement, par exemple des dépenses d'infrastructures", ajoute Prashant Chandran.

La guerre commerciale a eu des effets à la fois sur les marchés actions et obligataires tout au long de 2018. Les investisseurs craignent que la situation ne s'intensifie si Donald Trump sort victorieux des élections de mi-mandat début novembre, ce qui serait en mesure de renforcer son assise politique.

Vendredi, la Chine a rapporté un ralentissement de son taux de croissance au troisième trimestre (couvrant la période de juillet à septembre) à 6,5 %, son résultat le plus faible depuis la crise financière mondiale.

Le gérant fait remarquer que les bons du Trésor américains ont enregistré une correction substantielle en raison des tensions commerciales et de l'accélération de la croissance aux États-Unis.

Alors qu'elles rapportaient 2,3 % il y a un an, les obligations américaines de référence – les bons du Trésor à 10 ans – affichent désormais un rendement de 3,15 %.

D'après lui, à de tels niveaux, les bons du Trésor américain envoient une fois encore des signaux d'achat, d'autant plus que l'inflation est contenue.

" Nous pensons que l'inflation américaine va rester contenue à l'approche de la nouvelle année et qu'en conséquence, à ces niveaux, il est intéressant d'acheter des bons du Trésor américain à 10 ans ", ajoute-t-il.

" Alors que l'économie américaine fait cavalier seul pour l'instant, nous ne pensons pas que cette divergence pourra continuer, c'est pourquoi nous tablons toujours sur un aplatissement de la courbe aux États-Unis ", explique Prashant Chandran.

Avant de conclure : " en effet, au vu de nos prévisions d'inflation à long terme, le pays sera confronté à de nombreuses difficultés séculaires provenant de services comme Uber et Amazon. "

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Le London Stock Exchange envisage de lancer une offre concurrente à celle d’Euronext sur la Bourse norvégienne, Oslo Børs, affirme le journal britannique, Evening Standard. L’opérateur de la…

Publié le 21/01/2019

Lundi 21 janvier8h00 en en AllemagnePrix à la production en décembre14h00 en SuissePerspectives économiques mondiales du FMIMardi 22 janvier11h00 en AllemagneIndice ZEW du sentiment des…

Publié le 21/01/2019

HERMES INTERNATIONAL                                                                  21/01/2019        Bilan…

Publié le 21/01/2019

Paris, le 21 janvier, 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, lance aujourd'hui sa nouvelle solution Evidian SafeKit 100% logicielle, qui assure aux…

Publié le 21/01/2019

A la suite du départ en retraite de Xavier Viollet, Directeur Général Délégué, Charlotte Dennery, CEO de BNP Paribas Leasing Solutions, fait évoluer son comité de direction générale. Pascal…