5 399.09 PTS
+0.00 %
5 408.00
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La disruption soutiendra l'appétit pour les métaux rares en 2018 selon ETF Securities

| AOF | 113 | Aucun vote sur cette news
La disruption soutiendra l'appétit pour les métaux rares en 2018 selon ETF Securities
Credits  ShutterStock.com


Les progrès technologiques dans les secteurs de l’automobile et de l’automatisation sont susceptibles de soutenir la demande de lithium et de cobalt, mais les matières premières traditionnelles devraient enregistrer des performances moins impressionnantes en 2018, selon ETF Securities.

Les perspectives d'ETF Securities suggèrent qu'un des impacts encore mal pris en compte de l'usage croissant de véhicules autonomes sera un accroissement de la demande en métaux. Le cuivre, l'argent et l'or sont utilisés dans un nombre incalculable de composants électriques et électroniques utilisés par ces véhicules. Comme les flottes futures de véhicules seront plus autonomes et se reposeront davantage sur les progrès technologiques, cela devrait entraîner un usage plus important de matériaux conducteurs dans les systèmes correspondants.

ETF Securities s'attend aussi à ce que la révolution de l'automatisation attise l'appétit pour des matières premières rares comme l'yttrium et le praseodymium, qui font partie intégrante des composants technologiques les plus récents.

ETF Securities attend peu de changement sur les cours de l'or dans l'année à venir, le potentiel de surperformance dépendant de risques politiques imprévisibles, qui historiquement entraînent de l'appétit pour l'or, et du nombre de hausse de taux qu'opérera la Fed, les hausses de taux étant associées à une sous-performance de l'or.

Toutefois, ETF Securities estime que l'argent cote en-dessous de son juste prix et devrait enregistrer une belle performance, grâce à la demande industrielle en provenance des fabricants de panneaux solaires et de véhicules.


Le palladium a bondi de 43%* en 2017, ce qui constitue la meilleure performance parmi les matières premières, son cours dépassant celui du platine pour la première fois depuis 16 ans. Mais ETF Securities s'attend à ce que cette surperformance du palladium ne se poursuive pas en 2018, pas plus que la décote actuelle de 28%*du platine par rapport à l'or, en partie liée à un potentiel rebond de la demande de platine dans le secteur de la joaillerie qui se tourne généralement vers le moins cher des deux.

ETF Securities prend pour hypothèse de base que la performance du pétrole ne sera pas non plus spectaculaire tant que l'impasse entre les États-Unis et l'OPEP empêchera une réduction significative de l'offre et que l'ère de la surabondance se poursuivra.

Sur le plan des devises, ETF Securities anticipe que la courbe des rendements assez plate au niveau mondial pourrait être source d'un renforcement global du dollar US alors que la Réserve fédérale américaine accélère son " tapering " monétaire.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

La société va faire son entrée dans l'indice...

Publié le 11/12/2017

Une fois mariés, les deux groupes devraient aller chercher un nouveau CEO à l'extérieur...

Publié le 11/12/2017

Un nouveau système de propulsion pour le nautisme...

Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

CONTENUS SPONSORISÉS