5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La détente se poursuit sur les marchés financiers

| AOF | 181 | Aucun vote sur cette news
La détente se poursuit sur les marchés financiers
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont signé leur deuxième séance consécutive de hausse, soutenus par le retour de l'appétit pour le risque des investisseurs. Le CAC 40 a gagné 0,62% à 5 209,01 points et l'Eurostoxx 50 a terminé en hausse de 0,49% à 3 512,40 points. Aux États-Unis, le S&P 500 a établi un nouveau record en séance à 2 495,7 points alors que le Dow Jones progresse de 0,28% à 22 118,41 points.

Après plusieurs séances difficiles, les investisseurs sont soulagés par les conséquences moins graves que prévu pour l'économie américaine de l'ouragan Irma. Ils sont également rassurés par la baisse des tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Preuve de ce regain d'optimisme, les opérateurs se sont détournés des valeurs refuges, comme le Bund allemand à 10 ans, dont le taux a grimpé de 15,62% à 0,385%, ou l'or, en repli de 0,25% à 1 332 dollars l'once.

En l'absence d'information macroéconomique majeure, les investisseurs se sont focalisés sur l'actualité en provenance des entreprises et notamment celles du secteur automobile avec l'ouverture du Salon de Francfort. Le marché a notamment salué le virage pris par les poids lourds allemands du secteur vers l'électrique. Ainsi, Daimler a grimpé de 0,94%, Volkswagen de 1,86% et BMW de 0,91%.

Cette dynamique a bénéficié aux valeurs françaises. Peugeot (+3,76%) a signé la plus forte hausse du CAC 40 tandis que Renault a gagné 1,81%. Le secteur bancaire s'est également distingué. Soutenues par la hausse des taux qui renforce leur rentabilité, BNP Paribas a progressé de 2,40% et Société Générale a gagné 2,63%.

A contrario, Vinci (-1,20%) a accusé la plus forte baisse de l'indice, la hausse des taux risquant en effet de peser sur les charges financières d'un groupe qui finance en grande partie ses activités par de l'endettement.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS