En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-
5 137.00
+0.40 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-
DAX PTS
11 589.21
-
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.146
+0.02 %

La Commission européenne veut créer un Fonds monétaire européen et vise 2020 pour nommer un ministre européen des finances

| AOF | 283 | Aucun vote sur cette news
La Commission européenne veut créer un Fonds monétaire européen et vise 2020 pour nommer un ministre européen des finances
Credits  ShutterStock.com


La Commission européenne a présenté ses quatre grandes initiatives, à prendre dans les 18 prochains mois, destinées à renforcer l'Union économique et monétaire européenne. D'abord, ce plan comprend une proposition concernant la création d'un Fonds monétaire européen (FME) s'appuyant sur la structure bien établie du mécanisme européen de stabilité (MES). Le FME s'appuierait sur l'architecture du MES, dont les structures financières et institutionnelles seraient pour l'essentiel conservées, y compris en ce qui concerne le rôle joué par les parlements nationaux.

Il continuerait donc à aider les États membres de la zone euro confrontés à des difficultés financières. Il servirait en outre de filet de sécurité commun pour le Fonds de résolution unique et agirait en tant que prêteur de dernier recours, afin de faciliter la résolution ordonnée des banques en difficulté. Au fil du temps, le FME pourrait mettre en place de nouveaux instruments financiers, par exemple pour soutenir un éventuel mécanisme de stabilisation. Le Parlement européen et le Conseil sont invités à adopter cette proposition d'ici la mi-2019.

Ensuite, la Commission européenne a proposé d'intégrer dans le droit européen des dispositions fondamentales du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance, en tenant compte de la flexibilité appropriée intégrée dans le pacte de stabilité et de croissance et établie par la Commission depuis janvier 2015, afin de soutenir des cadres budgétaires sains au niveau national. Le Parlement européen et le Conseil sont invités à adopter cette proposition d'ici la mi-2019.

Troisièmement, Bruxelles a annoncé que de nouveaux outils budgétaires seront présentés en mai prochain dans quatre domaines : un soutien aux réformes structurelles des États membres, un mécanisme spécifique de soutien à la convergence des États membres en vue de leur adoption de l'euro, un filet de sécurité pour l'union bancaire, par l'intermédiaire du FME/MES, et un mécanisme de stabilisation afin de maintenir le niveau des investissements en cas de grands chocs asymétriques.

Enfin, la Commission européenne a communiqué sur les fonctions possibles d'un ministre européen de l'économie et des finances, qui pourrait être vice-président de la Commission et présider l'Eurogroupe, comme le permettent les traités actuels de l'Union. "Parvenir à une position commune sur le rôle du ministre pour la mi-2019 permettrait de mettre en place cette fonction dans le cadre de la constitution de la prochaine Commission. L'Eurogroupe pourrait alors décider également d'élire le ministre à sa tête pour deux mandats consécutifs, afin d'aligner les deux mandats", précise Bruxelles.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/10/2018

Le scandale des "cum-ex files" ( Selim CHTAYTI / AFP )Des manipulations sur les dividendes impliquant des banques et des fonds financiers ont lésé une dizaine de pays européens de près de 55…

Publié le 18/10/2018

Les marchés actions européens ont signé une nouvelle séance erratique, alors qu’un déluge de publications trimestrielles était arbitré par les opérateurs. Au son de la cloche, le CAC 40 a…

Publié le 18/10/2018

Les marchés actions européens évoluent en petite hausse à la mi-journée. La séance est marquée par un déluge de publications trimestrielles. A ce jeu-là, Carrefour et Publicis sont les grands…

Publié le 18/10/2018

Edenred, spécialiste des solutions transactionnelles au service des entreprises des salariés et des commerçants, annonce que sa filiale UTA a signé l’acquisition du portefeuille client Road…

Publié le 18/10/2018

BIC annonce avoir déposé une plainte en manquement auprès de la Commission Européenne pour défaut, par la France et l'Allemagne, de leur obligation de surveillance des briquets non-conformes…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau s’est élevé à 571,4 millions d'euros au premier semestre de l’exercice 2018-19, en croissance publiée de 5% et en croissance organique (à devises et…

Publié le 19/10/2018

Au 30 septembre 2018, le chiffre d'affaires consolidé d'Icade ressort en hausse de 5,5% à 1...