En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 332.74 PTS
-0.74 %
5 339.50
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 286.53
-0.54 %
DAX PTS
12 579.93
-0.91 %
Dowjones PTS
24 657.80
+0.00 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

L'UE change les règles du capital-risque pour diversifier les financements des entreprises

| AOF | 415 | Aucun vote sur cette news
L'UE change les règles du capital-risque pour diversifier les financements des entreprises
Credits  ShutterStock.com


D'ici la fin de l'année, de nouvelles règles concernant le capital-risque, qui visent à stimuler les investissements dans les start-up et l’innovation, devraient entrer en vigueur dans l'Union européenne. "Les nouvelles règles aideront à diversifier les sources de financement pour les entreprises et les projets à long terme en Europe", a déclaré Toomas Tõniste, le ministre estonien des finances, qui assure actuellement la présidence du Conseil européen.

Adopté par le Parlement européen et le Conseil, le nouveau règlement doit encore être signé par les présidents du Conseil et du Parlement européen, puis publié au Journal officiel. Il entrera en vigueur le 20e jour suivant cette publication.

Deux mesures ont notamment été décidées par les députés européens et l'exécutif bruxellois. D'abord, les plus grands gestionnaires de fonds, à savoir ceux qui gèrent des actifs d'un montant supérieur à 500 millions d'euros, pourront dorénavant commercialiser et gérer des fonds EuVECA (fonds de capital-risque européens) et EuSEF (fonds d'entrepreneuriat social européens).

Ensuite, l'éventail des entreprises dans lesquelles les fonds EuVECA peuvent investir est élargi pour y inclure les entreprises non cotées comptant jusqu'à 499 salariés (petites entreprises de taille intermédiaire) et les PME cotées sur les marchés de croissance des PME.

Selon la Commission européenne, 90 milliards d'euros supplémentaires auraient été disponibles entre 2009 et 2014 pour financer les entreprises européennes si les marchés du capital-risque avaient été aussi développés qu'aux États-Unis.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Le projet est implanté au coeur du Pôle économique Orly-Rungis...

Publié le 21/06/2018

Chanel vient de dévoiler ses résultats financiers annuels pour la toute première fois, ce qui ne précèderait en aucun cas une éventuelle opération ou...

Publié le 21/06/2018

Dollar General envisage de créer 7 000 emplois cette année aux Etats-Unis. Au cours des 10 prochains jours, le distributeur prévoit de procéder à des recrutements massifs de directeurs régionaux…

Publié le 21/06/2018

A contre-courant désormais, Stef s'adjuge 2,6% à 109 euros sur la place parisienne...

Publié le 21/06/2018

  Paris, le 21 juin 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, a remporté un nouveau contrat avec Supercomputing Wales, le centre national de recherche de…