5 513.34 PTS
-0.01 %
5 512.0
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 405.14
-0.02 %
DAX PTS
13 223.51
-0.17 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
+0.00 %
Nikkei PTS
23 868.34
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'UBP met en place des stratégies de protection alternatives face à des risques en mutation

| AOF | 153 | Aucun vote sur cette news
L'UBP met en place des stratégies de protection alternatives face à des risques en mutation
Credits  ShutterStock.com


L'Union Bancaire Privée (UBP) a opté pour des stratégies de protection de ses portefeuilles de type « long volatility » face à un contexte de risque en constante évolution. L'enjeu est double pour la société de gestion. D'abord, les valeurs refuge traditionnelles comme l'or, le franc suisse voire le yen sont surévaluées, constate Patrice Gautry, chef économiste chez UBP.

"Nous continuons pour notre part à utiliser ces moyens de protection dans nos portefeuilles de manière tactique, mais compte tenu de la surévaluation de ces valeurs refuges traditionnelles, il est désormais nécessaire d'avoir recours à d'autres instruments alternatifs pour pouvoir faire face à cet environnement de risques multipolaires", précise-t-il.

L'autre enjeu pour l'UBP est donc de s'adapter à des risques en mutation. "Le risque de récession cyclique est aujourd'hui amplifié par la menace d'un essoufflement de la dynamique de réforme politique. Cela pourrait en effet à la fois freiner la croissance économique et faire le jeu des mouvements populistes qui ont clairement le vent en poupe dans les grands pays. L'on voit par ailleurs émerger des menaces géopolitiques toujours plus fréquentes, lesquelles peuvent mettre en péril le calendrier des réformes et une reprise économique encore fragile dans certaines régions du monde", décrypte Patrice Gautry, chef économiste chez UBP. Le gestionnaire d'actifs a répertorié 17 catalyseurs qui sont autant de menaces potentielles.

En Europe, par exemple, les efforts franco-allemands pour réformer l'Union européenne risquent de progresser moins rapidement que prévu, surtout dans la perspective des prochaines élections générales en Italie, programmées pour 2018.

Aux Etats-Unis, "la politique pratiquée par Donald Trump est toujours empreinte de son célèbre slogan "America First", ce qui engendre une multitude de nouveaux risques – guerre commerciale, conflit armé en Corée du Nord, et troubles liés à un rééquilibrage des rapports de force régionaux en Asie et au Moyen-Orient", explique Patrice Gautry, chef économiste chez UBP. Beaucoup se focalisent sur le différend actuel entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, mais les investisseurs ne doivent pas non plus négliger le fait que les avancées dans le cadre de la renégociation par les Etats-Unis de l'Accord de libre-échange nord-américain (NAFTA) sont encore insuffisantes", met en garde l'expert.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

Communiqué de presse - Mercredi 17 janvier 2018 - 09h00      2017 : Année des records   Valorisation du Patrimoine : 1,3 MdEUR, + 23% Revenus locatifs : 76 MEUR, +…

Publié le 17/01/2018

200.000 titres échangés d'un coup

Publié le 17/01/2018

Le titre attendu en forte baisse

Publié le 17/01/2018

Deux assemblées ont été convoquées...

Publié le 17/01/2018

30 euros dans le viseur

CONTENUS SPONSORISÉS