En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-
5 068.00
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 054.92
-
DAX PTS
11 412.53
-
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.133
+0.20 %

L'offre mondiale de pétrole reste sous pression, met en garde l'Agence internationale de l'énergie

| AOF | 152 | Aucun vote sur cette news
L'offre mondiale de pétrole reste sous pression, met en garde l'Agence internationale de l'énergie
Credits  ShutterStock.com


Les cours du pétrole rebondissent (+1,87% pour le baril de Brent et +0,8% pour celui de WTI) après avoir chuté de plus de 6% hier. S'ils s'inscrivent dans le sillage des actifs risqués qui pansent leur plaie après leur baisse d'hier dans un contexte de renforcement des tensions commerciales, les cours du baril profitent sans doute aussi de l'alerte lancée par l'AIE sur l'état des capacités de production mondiales. Dans son rapport mensuel, l'Agence internationale de l'énergie revient sur les nombreux foyers de tension pour l'offre de pétrole : Libye, Canada, Iran, Brésil, Venezuela...

"Certaines de ces perturbations sont en voie de résolution mais leur grand nombre nous rappelle les pressions qui perdurent sur l'offre mondiale de pétrole, écrit l'AIE. Ces préoccupations vont s'accroitre avec le relèvement de la production des pays du Moyen-Orient et de la Russie (pour compenser la baisse attendue des exportations iraniennes après les sanctions américaines, NDLR). S'il est bienvenu pour maintenir l'équilibre du marché, il se fait aux dépens du "coussin" que constituent les capacités de production non utilisées qui pourraient devenir très tendues."

En clair, le marché reste à la merci d'un choc plus fort que les autres et les marges de manoeuvre risquent d'être de plus en plus limitées. Comme pour appuyer sa mise en garde, l'AIE a "légèrement réduit" son estimation pour la production de pétrole non-Opep cette année, à 1,97 million de barils par jour.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

L'accord s'accompagne d'un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion...

Publié le 14/11/2018

Cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires d'Enova Santé dans les prochains jours...

Publié le 14/11/2018

L'action Apple se dirigeait mercredi à Wall Street vers sa 5ème baisse consécutive. Plusieurs courtiers ont réduit leurs objectifs de cours et s'inquiètent de la baisse des ventes d'iPhones.

Publié le 14/11/2018

Nextedia a doublé sa taille en 2017...

Publié le 14/11/2018

                                                      COMMUNIQUE - 14 novembre 2018   Information à propos d'IHS holding   Au 14 novembre…