En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-
5 308.00
-
SBF 120 PTS
4 269.71
-
DAX PTS
12 511.91
-
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
-0.87 %
Nikkei PTS
22 482.37
-0.93 %

L'Insee optimiste pour la croissance en France, voit l'inflation à 1,6% en juin 2018

| AOF | 299 | Aucun vote sur cette news
L'Insee optimiste pour la croissance en France, voit l'inflation à 1,6% en juin 2018
Credits  ShutterStock.com


L'Insee a relevé de 0,5% à 0,6% sa prévision de croissance pour la France au quatrième trimestre, du fait de la production manufacturière qui serait nettement plus dynamique que prévu (+1,5 % contre +0,6 % en octobre). La contribution du commerce extérieure devrait être également plus importante que prévu (+0,5% au lieu de +0,4% en octobre) essentiellement du fait des livraisons aéronautiques concentrées sur la fin d’année. Parallèlement, la prévision pour la consommation des ménages est inchangée : elle devrait progresser de 0,4% au quatrième trimestre.

Compte tenu de cette fin d'année qui s'annonce dynamique, l'Insee a relevé de 1,8% à 1,9% son estimation de croissance pour l'ensemble de 2017 en France.

Pour 2018, le ton de la note de conjoncture trimestrielle de l'Insee est également optimiste. "L'économie française poursuivrait sur sa lancée au cours des prochains trimestres. (...) L'acquis pour 2018 serait déjà de +1,7% à mi-année", peut-on y lire.

L'institut français de statistiques conclut sa note en précisant tout de même que, "à court terme, ce scénario est susceptible d'être affecté par les incertitudes politiques de part et d'autre de l'Atlantique, ainsi que par le comportement de consommation des ménages français face à la flexion temporaire de leur pouvoir d'achat."

Cette dernière serait liée à l'accélération attendue de l'inflation. L'Insee la voit à 1,6% en juin et souligne que la fiscalité sur les produits pétroliers et sur le tabac augmenterait. D'autre part, l'inflation sous-jacente s'élèverait de +0,5 % en octobre 2017 à +1% en juin 2018, les entreprises de services répercutant progressivement l'accélération passée des salaires.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les coûts de développement devraient avoisiner les 12,6 ME...

Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...