Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 235.82 PTS
-0.5 %
6 174.00
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 900.97
-0.54 %
DAX PTS
15 157.45
-1.06 %
Dow Jones PTS
33 815.90
+0. %
13 762.36
+0. %
1.206
+0.39 %

L'immobilier, couverture potentielle contre l'inflation, souligne DWS

| AOF | 282 | Aucun vote sur cette news
L'immobilier, couverture potentielle contre l'inflation, souligne DWS
Credits  ShutterStock.com


Milton Friedman a lancé une mise en garde célèbre : " l'inflation est toujours et partout un phénomène monétaire ". Plus de 50 ans plus tard, la Réserve fédérale américaine (Fed) met manifestement à l'épreuve l'affirmation de Friedman, observe DWS. La taille de son bilan a presque doublé depuis le début de la pandémie de Covid-19. Chez DWS, on pense que les conséquences inflationnistes seront relativement bénignes, tempérées par la faiblesse des marchés de l'emploi et un retrait ordonné des mesures de relance monétaire au fil du temps.

Dans sa célèbre conférence, même M. Friedman a tempéré son affirmation selon laquelle la hausse des prix des biens et des services était une conséquence inévitable de la croissance monétaire dans une grande partie du reste de ses remarques.

Pourtant, les pressions sur les prix ont commencé à faire surface sur certains marchés comme celui des matières premières (par exemple, le pétrole et le bois), particulièrement par rapport aux faibles niveaux de l'année dernière.

Il y a sans doute un risque que les mesures massives de relance budgétaire, monétisées par la Fed, ne surchauffent l'économie, en particulier si l'offre ne peut suivre.

Dans un exemple récent, une pénurie aiguë de semi-conducteurs a déjà perturbé la production, notamment chez les constructeurs automobiles, ce qui pourrait exercer une pression à la hausse sur les prix. Les points d'inflexion de l'inflation semblent reconnaître ce risque, puisqu'ils n'ont cessé d'augmenter ces dernières semaines.

Bien que des pressions inflationnistes soutenues ne soient en aucun cas garanties, l'environnement macroéconomique extraordinaire d'aujourd'hui exige au moins une certaine protection contre l'inflation.

Les investisseurs disposent de nombreuses options, comme les titres protégés contre l'inflation et les matières premières. Par le passé, les investisseurs se sont également tournés vers l'immobilier.

L'immobilier commercial américain a présenté une forte corrélation avec l'inflation, en particulier dans les années 1970 et au début des années 1980. La corrélation n'est pas parfaite : d'autres facteurs, tels que les forces séculaires (comme la démographie ou, plus récemment, l'essor du commerce électronique) et les taux d'intérêt, sont également importants.

Mais les loyers réagissent généralement positivement à l'inflation, car l'augmentation des bénéfices des entreprises chez les locataires soutient la demande de loyers nominaux.

Parallèlement, la hausse des coûts de construction limite l'offre. Au fil du temps, les prix de l'immobilier convergent vers les coûts de remplacement, qui sont directement liés à l'inflation. Si les craintes d'inflation continuent de s'intensifier, attendez-vous à voir davantage d'investisseurs considérer l'immobilier comme une couverture potentielle, prédit DWS.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2021

Delta Air lines a converti une option en commande ferme pour 25 avions A321neo. Ces appareils seront équipés de moteurs Pratt & Whitney PW1100G-JM. La compagnie aérienne américaine a également…

Publié le 23/04/2021

Les publications trimestrielles se poursuivent à un bon rythme...

Publié le 23/04/2021

Le titre du service de messagerie Snapchat est attendu en très nette hausse à Wall Street grâce à une performance trimestrielle solide. Au premier trimestre, le groupe a enregistré une perte…

Publié le 23/04/2021

Tod’s bondit de 11,73 % à 39,44 euros sur la place de Milan. LVMH va porter sa participation dans le groupe emblématique du chic italien décontracté à 10 %, contre 3,2 % actuellement. La…

Publié le 23/04/2021

Société Générale a relevé sa recommandation de Conserver à Acheter et son objectif de cours de 23% à 1 222 euros sur Hermès après l'annonce des revenus du premier trimestre. Le bureau pense…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne