En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 101.35 PTS
+1.03 %
6 099.00
+1.08 %
SBF 120 PTS
4 800.73
+0.95 %
DAX PTS
13 520.96
+0.68 %
Dow Jones PTS
29 340.13
+0.15 %
9 135.47
+0.11 %
1.109
-0.41 %

L'Europe fait une pause, Wall Sreet ne faiblit pas

| AOF | 221 | Aucun vote sur cette news
L'Europe fait une pause, Wall Sreet ne faiblit pas
Credits  ShutterStock.com


Les principaux marchés actions européens ont clôturé proches de l'équilibre une séance incertaine. Le CAC 40 affiche un gain symbolique de 0,11% à 6 039 points et l'Euro Stoxx 50 a progressé de 0,1% à 3 772 points. A Wall Street en revanche, l'heure est à plus d'optimisme. Vers 17h30, le Dow Jones gagne 0,6% après avoir atteint un nouveau record à 29 206,92 points.

Les investisseurs européens ont accueilli avec mesure la signature de l'accord commercial de " phase 1 " entre les Etats-Unis et la Chine. Certains observateurs soulignent que les deux pays n'ont pas conclu une paix durable mais plutôt une trêve qui pourrait se rompre en cas de différends lors des négociations sur la " phase 2 ".

Dans ce cadre, et contrairement aux indices new-yorkais, les Bourses européennes n'ont guère réagi aux statistiques encourageantes dévoilées aux Etats-Unis. Les ventes au détail ont progressé de 0,3% en décembre, conformément aux prévisions. Par ailleurs, la hausse de novembre a été revue à la hausse de +0,2% à +0,3%.

Autre point positif, l'indice "Philly Fed", qui mesure l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie, a nettement rebondi en décembre. Il est passé en un mois de 2,4 à 17, soit un chiffre bien au-dessus des attentes des économistes qui tablaient sur 3,8%.

Ces deux statistiques confirment la résistance de l'économie américaine et contribuent à éloigner un peu plus le risque de récession.

Au chapitre microéconomique également, les clignotants sont au vert aux Etats-Unis. Cet après-midi, Morgan Stanley a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu et revu à la hausse ses objectifs de rentabilité.

A la Bourse de Paris, les valeurs bancaires n'ont pas profité des performances de leur concurrente américaine. Société Générale a cédé 1,1% et BNP Paribas a reculé de 0,7%.

Le luxe, lui, a brillé. Kering a notamment bondi de plus de 1,7% pour atteindre un nouveau sommet à 608,3 euros, soutenu par Deutsche Bank qui a relevé son objectif de cours de 520 à 580 euros.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Air France KLM n'observe pas de baisse de la demande liée aux préoccupations climatiques de la population...

Publié le 17/01/2020

Moody's confirme la note senior non garantie d'Imerys à 'Baa2' mais passe la perspective associée à la notation de 'sous revue' à 'négative'...

Publié le 17/01/2020

Gap a annoncé jeudi soir qu'il renonçait à se séparer de sa marque de vêtements bon marché Old Navy. L'habilleur, qui devait à l'origine en faire une marque distincte, considère que les…

Publié le 17/01/2020

Schlumberger a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le bénéfice net de la première compagnie mondiale de services pétroliers a reculé de 38% à 333 millions de dollars.…

Publié le 17/01/2020

Bureau Veritas reste haut perché sur les 25 euros ce vendredi en Bourse de Paris, alors que le broker Barclays reste à 'surpondérer' sur le dossier...