5 242.94 PTS
+0.11 %
5 231.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 192.71
+0.02 %
DAX PTS
12 551.06
-0.09 %
Dowjones PTS
22 370.80
+0.00 %
5 991.08
+0.00 %
Nikkei PTS
20 310.46
+0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'euro fort assombrit le début de semaine sur les marchés

| AOF | 89 | Aucun vote sur cette news
L'euro fort assombrit le début de semaine sur les marchés
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont signé un début de semaine morose : les volumes sont restés limités (1,476 milliard d'euros ont été échangés aujourd'hui contre près de 3 milliards pour une séance ordinaire), l'euro s'est stabilisé à son plus haut niveau depuis 2015 et le pétrole a chuté. Le CAC 40 a cédé 0,48% à 5 079,75 points tandis que l’EuroStoxx 50 a perdu 0,51% à 3 421,03 points. Wall Street ne fait guère mieux : le Dow Jones cède 0,15% à 21 780,81 points en fin d’après-midi.

Les investisseurs qui espéraient obtenir à Jackson Hole des indices sur la politique monétaire à attendre d'ici la fin de l'année, en ont été pour leurs frais. Janet Yellen et Mario Draghi, respectivement présidents de la Fed et de la BCE, ont préféré focaliser leurs interventions sur la régulation financière et la lutte contre le protectionnisme.

Concernant la Fed, certains observateurs voient dans le silence de Janet Yellen une façon de préparer les marchés à un ajournement du troisième relèvement de taux attendu d'ici la fin de l'année. Cette perspective est la principale explication à l'accès de faiblesse du dollar entre vendredi soir et aujourd'hui. Ce soir, 1,19 dollar était nécessaire pour acquérir un euro.

Du côté de l'euro, l'enjeu est légèrement différent. Avant Jackson Hole, la monnaie unique avait déjà commencé à s'apprécier, atteignent 1,18 dollar alors qu'elle évoluait autour de 1,13 dollar avant l'été. Dans ce contexte, les investisseurs et analystes s'attendaient à un commentaire accommodant de Mario Draghi pour calmer la hausse de la devise. Le président de la BCE n'est pas venu sur ce terrain, sans doute pour se laisser toute latitude pour réagir lors de sa prochaine réunion de politique monétaire le 7 septembre. Les investisseurs vont donc devoir rester dans le flou d'ici là.

Cette évolution haussière de la devise européenne représente une menace pour la compétitivité des entreprises de la zone, par rapport à leurs concurrentes de la zone dollar. L'appréciation de l'euro renchérit en effet le prix de leurs produits exportés. Parmi les valeurs les plus sensibles à la variation des changes, Airbus (-0,97%) a sousperformé le CAC 40.

Quant à Vivendi (-2,86%), qui a signé la plus forte baisse du SBF 120, le responsable n'est pas l'euro fort mais les mauvaises performances de sa filiale Havas qui a enregistré une baisse inattendue de son activité au deuxième trimestre et abandonné son objectif annuel de croissance organique. A l'autre bout de l'indice, Michelin (+1,65%) a été soutenu par le relèvement de recommandation, de Neutre à Achat, d'Oddo BHF.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/08/2017

Les indices actions européens signent un début de semaine morose, assombri par le regain de vigueur de l'euro après Jackson Hole. A la mi-journée, la devise cote plus d'1,19 dollar, au plus haut…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2017

Le contrat s'élève à environ 57 ME

Publié le 20/09/2017

Sanofi et son partenaire américain Alnylam Pharmaceuticals ont annoncé le succès de l'étude de phase 3 consacrée au patisiran, un agent thérapeutique ARNi expérimental développé dans le…

Publié le 20/09/2017

Toshiba a choisi le consortium emmené par le fonds de capital investissement Bain Capital pour la vente de ses mémoires, a révélé Reuters citant trois sources au fait du dossier. Un choix qui…

Publié le 20/09/2017

La société a gagné 70% depuis le début de l'année...

Publié le 20/09/2017

La phase III est couronnée de succès...

CONTENUS SPONSORISÉS