En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

L’aversion au risque toujours présente, les tensions commerciales ne s’apaisent pas

| AOF | 246 | Aucun vote sur cette news
L’aversion au risque toujours présente, les tensions commerciales ne s’apaisent pas
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont poursuivi sur leur mauvaise lancée de la veille et clôturé nettement dans le rouge, pénalisés par des inquiétudes persistantes concernant le commerce international. Ainsi, le CAC 40 a reculé de 1,54% à 5 260,22points et l’Euro Stoxx 50 a abandonné 1,14% à 3 320 points. A Wall Street, la tendance est plus nuancée avec un Dow Jones à -0,12%, mais un Nasdaq chutant de 1,30%. Comme de coutume, cette vague d’aversion au risque trouve ses origines dans l’incertitude entourant les négociations commerciales entre les Etats-Unis et ses partenaires, Canada et Chine en tête.

En effet, Ottawa et Washington ne sont pas arrivés à s'entendre concernant la refonte de l'accord de libre échange nord américain (Alena). Quant à la Chine, les droits de douanes sur ses exportations vers les Etats-Unis pourraient être relevés très prochainement.

Dans ce contexte tendu, le bon indice PMI Composite, publié en zone euro, pour le mois d'août, s'est révélé insuffisant pour inverser la tendance. Il est ressorti à 54,5 en août contre 54,4 en première estimation.

Du côté des valeurs, les " bancaires ", à l'image de Crédit Agricole (+1,61%) ou Société Générale (+1,22%), se sont illustrées en raison de l'apaisement des craintes liées au déficit budgétaire italien. Pour sa part, BioMérieux a bondi de 4,71% après la révision à la hausse de ses objectifs annuels. A l'inverse, Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) s'est effondré de 10,79%. Le groupe a abaissé ses perspectives annuelles 2018 d'Ebitda pour tenir compte notamment de l'évolution du marché des spiritueux dans ses principaux pays d'implantation.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…