5 309.23 PTS
+0.13 %
5 308.0
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 252.10
+0.02 %
DAX PTS
12 470.15
+0.00 %
Dowjones PTS
25 059.66
+1.06 %
6 805.12
+0.68 %
Nikkei PTS
21 736.44
-1.07 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'Autorité de la concurrence ouvre une enquête de phase 2 sur le rachat de William Saurin

| AOF | 168 | Aucun vote sur cette news
L'Autorité de la concurrence ouvre une enquête de phase 2 sur le rachat de William Saurin
Credits  ShutterStock.com


L'Autorité de la concurrence a décidé d'ouvrir une phase d'examen approfondi sur le rachat des marques William Saurin, Panzani et Garbit par la société Financière Cofigeo. Cette opération entrait dans le cadre du démantèlement du groupe Financière Turenne Lafayette. Financière Cofigeo a certes pu mener à bien le rachat de ces actifs à la barre du Tribunal de commerce sans attendre le feu vert de l'Autorité de la concurrence, en vertu d'une dérogation prévue par le code de commerce pour les sociétés en liquidation ou en redressement judiciaire.

Mais cela n'empêche pas l'Autorité de se pencher sur le dossier et de creuser la question de l'impact de ce rapprochement sur la concurrence dans le secteur des plats cuisinés.

"Au cours de l'examen approfondi auquel elle va se livrer, l'Autorité effectuera une consultation élargie des acteurs du marché (concurrents, opérateurs de la grande distribution). Elle approfondira, en particulier, la question de la définition des marchés pertinents, en s'interrogeant sur la pertinence d'une segmentation des plats cuisinés appertisés par famille de recettes (plats français, plats italiens, plats exotiques), ainsi que sur la nécessité de retenir des marchés plus restreints (par exemple, entre marques de fabricants et marques de distributeurs, entre produits haut de gamme et cœur de marché, ou entre boîtes et barquettes micro-ondables). Afin d'apprécier les effets de l'opération, l'Autorité examinera notamment la capacité des concurrents actuels ou potentiels, français ou étrangers, à animer la concurrence", indique l'Autorité de la Concurrence.

Les textes prévoient l'examen d'une concentration s'effectue en principe dans un délai de 65 jours ouvrés à compter de l'ouverture de la phase 2, ce délai pouvant être allongé si nécessaire.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

Les marchés européens ont clôturé la séance en ordre dispersé, alors que les minutes de la BCE se sont montrées rassurantes. Tout changement de communication de la part de l’institution a…

Publié le 22/02/2018

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 22 février 2018 Aéroports de Paris SA Une performance solide portée par le dynamisme du trafic et le développement du groupe à…

Publié le 22/02/2018

BNP Paribas et la fintech Paytweak signent un partenariat pour accompagner la digitalisation des commerçants en France...

Publié le 22/02/2018

L'AMF a déclaré conforme le projet d'OPA déposé par le groupe chinois BOE Smart Retail et portant sur les actions SES-imagotag qu'il ne détient pas encore, c'est-à-dire 6 386 369 titres soit…

Publié le 22/02/2018

GROUPE GORGELe groupe industriel communiquera son chiffre d'affaires annuel avant les premiers échanges.L'OREALLe n°1 mondial des cosmétiques tiendra une journée investisseurs.SESL'opérateur de…

CONTENUS SPONSORISÉS