En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

L’attentisme a dominé avant la décision de la Fed

| AOF | 233 | Aucun vote sur cette news
L’attentisme a dominé avant la décision de la Fed
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont clôturé proches de leurs niveaux d’équilibre ce mardi, mais dans le rouge, les investisseurs limitant leur prise de risque à l’approche de la réunion de politique monétaire de la Fed. Ainsi, l’indice CAC 40 a cédé 0,38% à 5 453,37 points, tandis que l’Eurostoxx 50 a perdu 0,13% à 3 475,61 points. Aux Etats-Unis, la tendance n’est guère plus réjouissante avec un S&P 500 en légère progression de 0,19% et un Dow Jones de +0,03%.

La séance s'était pourtant ouverte sous de bons auspices, après un sommet de Singapour s'étant déroulé mieux que prévu. En effet, Donald Trump et Kim Jong-un se sont mis d'accord pour se diriger vers une dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Toutefois, cet effet s'est vite dissipé suite à un indice Zew allemand décevant. Il est en effet ressorti à -16,1 en juin, là où le marché attendait -14.

Aux Etats-Unis, les prix à la consommation "core", c'est-à-dire hors énergie et alimentaire, ont progressé de 0,2% en mai, conformément aux attentes.

Si la donnée macroéconomique n'a guère eu d'impact sur la tendance, elle a néanmoins rappelé aux investisseurs que la réunion de politique monétaire de la Fed approchait. Ce qui les a incités à la prudence. D'autant plus que l'institution américaine devrait relever ses taux directeurs demain.

Sur le front des valeurs, Casino (+1,76%) et Carrefour (+3,13%) ont été à l'honneur : le premier pour un vaste plan de cessions d'actifs d'1,5 milliard d'euros et le second pour un partenariat avec Google. A l'inverse, le secteur automobile a manqué une nouvelle fois de vigueur, toujours pénalisé par la guerre commerciale avec Donald Trump : Valeo (-1,29%), Faurecia (-2,08%) et dans une moindre mesure de PSA (-0,20%). Le groupe Michelin (-2,86%) est le plus à plaindre puisqu'il a, en parallèle, revu à la hausse l'impact négatif que les coûts des matières premières auront sur ses résultats du premier semestre 2018.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...