En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

L'AIE se montre prudemment optimiste sur le rééquilibrage du marché pétrolier en 2018

| AOF | 177 | Aucun vote sur cette news
L'AIE se montre prudemment optimiste sur le rééquilibrage du marché pétrolier en 2018
Credits  ShutterStock.com


L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime que le marché pétrolier sera, au mieux, en position d'équilibre entre l'offre et la demande en 2018. "Ceux qui espéraient un marché tendu en seront pour leurs frais, indique l'agence dans son rapport mensuel. L'offre totale pourrait croitre plus vite que la demande : le marché pétrolier pourrait être en surplus d'offre de 200 000 barils par jour au premier semestre 2018 avant de tomber en déficit de 200 000 barils en deuxième moitié d'année. Au total, il pourrait être globalement équilibré sur l'ensemble de l'année", note l'AIE.

"Beaucoup de choses peuvent changer dans les prochains mois mais il apparait que les espoirs des producteurs risquent d'être déçus en ce qui concerne le destockage : ils ne continuera pas sur le même rythme que l'an dernier, soit 500 000 barils par jour", conclut l'AIE.

L'agence pointe le principal phénomène qui doit inciter à la prudence quant à la perspective d'un rééquilibrage du marché, et ce phénomène est similaire à celui que pointait hier l'Opep dans son rapport mensuel : il s'agit de l'évolution de la production aux Etats-Unis. L'AIE a ainsi relevé ses prévisions 2017 et 2018, à 390 000 barils par jour et à 870 000 barils par jour, de croissance de l'offre américaine de pétrole.

"Aussi impressionnant que cela paraisse, le nouveau mantra entendu dans les régions américaines productrices de pétrole de schiste est la "modération", tente de rassurer l'AIE. Cela reflète le désir de saisir les prix élevés comme une opportunité pour consolider leurs positions plutôt que pour relancer leur expansion". L'agence a tout de même augmenté de 200 000 barils par jour sa prévision de croissance de l'offre des pays non-Opep (dont font partie les Etats-Unis) en 2018 à 1,6 million de barils par jour.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…