En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 950.94 PTS
+0.42 %
5 949.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 696.16
+0.46 %
DAX PTS
13 349.63
+0.19 %
Dow Jones PTS
28 722.85
+0. %
9 090.93
+0. %
1.099
-0.22 %

L'accord commercial pourrait légèrement bénéficier à la croissance mondiale, estime Schroders

| AOF | 264 | Aucun vote sur cette news
L'accord commercial pourrait légèrement bénéficier à la croissance mondiale, estime Schroders
Credits  ShutterStock.com


À première vue commente Schroders, la première brique de l'accord commercial sino-américain semble dépasser légèrement ses attentes, ce qui laisse présager une hausse mesurée de ses prévisions de croissance économique. Le gérant avait présumé d'une suspension des nouvelles hausses tarifaires et d'un engagement de la Chine à acheter pour 20 milliards de dollars de produits agricoles américains, ainsi qu'à améliorer la protection de la propriété intellectuelle.

Selon les États-Unis, outre ses engagements en matière de propriété intellectuelle et de transfert de technologie, la Chine a accepté d'acheter pour 50 milliards de dollars de produits agricoles.

Cela dit, les responsables chinois qui ont pris la parole se sont abstenus de fournir un chiffre et ont seulement déclaré que les États-Unis divulgueraient ces détails.

De leur côté, les États-Unis, en plus d'annuler les modifications des tarifs douaniers prévues en décembre, se sont engagés à réduire les tarifs douaniers existants. Une fois encore, la Chine ne se prononcera pas sur la portée des réductions tarifaires, préférant laisser ce soin aux responsables américains. Le président Trump a indiqué que les droits de 15 % appliqués en septembre de cette année seront réduits de moitié.

La réticence des autorités chinoises à confirmer les détails pourrait suggérer que les discussions ne sont pas complètement conclues et qu'elles ont déjà échoué à un stade avancé auparavant.

En effet, les fonctionnaires ont mentionné la nécessité d'un " examen juridique " et Schroders n'exclurait pas qu'une autre défaillance puisse se reproduire.

Toutefois, en supposant que les informations fournies jusqu'à présent s'avèrent exactes, cela semble indiquer un potentiel à la hausse pour ses prévisions économiques actuelles.

Cependant, avec une réduction seulement modeste des droits de douane, les retombées positives supplémentaires en termes de croissance seraient également marginales. 

Le Président Trump a tweeté que les négociations de la " deuxième phase " vont commencer immédiatement, indiquant un certain empressement à mettre fin à la guerre commerciale. Cependant rappelle le gérant, la Chine a précédemment déclaré qu'elle n'avait aucun intérêt à un accord de "phase deux", étant donné les enjeux sur la table.

Les changements apportés à la politique industrielle en particulier semblent une ligne à ne pas franchir pour la Chine, qui considère cette demande comme une ingérence dans sa souveraineté. Il y a aussi, sans doute, peu d'incitation à poursuivre de tels pourparlers avec un changement potentiel de président américain pour la fin 2020, conclut le gérant.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/01/2020

Le groupement composé d’Icade Promotion et du Groupe DUVAL a été désigné lauréat de l’appel à opérateurs pour l’aménagement du secteur Courbet-Cerdan-République situé au centre-ville…

Publié le 29/01/2020

A compter du 28 Janvier, Denis Le Vot est nommé directeur régions, commerce et marketing pour le groupe Renault et membre du Comité Exécutif groupe (CEG). Il sera rattaché à Clotilde Delbos,…

Publié le 29/01/2020

AMD a présenté des perspectives décevantes. Au premier trimestre, le fabricant de microprocesseurs cible en moyenne un chiffre d'affaires de 1,8 milliards de dollars, en progression de 42% sur un…

Publié le 29/01/2020

La publication des ventes annuelles de LVMH semble plonger les investisseurs dans l'expectative. En repli de près de 2% en début de séance, le titre a en effet rapidement rebondi de plus de 2%.…

Publié le 29/01/2020

Les jours d'Isabelle Kocher à la tête d'Engie semblent bel et bien comptés...