5 244.17 PTS
+0.13 %
5 231.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 192.46
+0.02 %
DAX PTS
12 552.03
-0.08 %
Dowjones PTS
22 370.80
+0.00 %
5 991.08
+0.00 %
Nikkei PTS
20 310.46
+0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Juncker veut un ministre européen de l'économie et une zone euro plus large

| AOF | 1138 | Aucun vote sur cette news
Juncker veut un ministre européen de l'économie et une zone euro plus large
Credits  ShutterStock.com


A l'occasion de son discours sur l'état de l'Union, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a assuré que l'UE a besoin d'un ministre européen de l'économie et des finances "qui encourage et accompagne les réformes structurelles dans nos États membres". L'heureux élu serait aussi le Commissaire européen aux affaires économiques et le président de l'Eurogroupe, a détaillé Jean-Claude Juncker. Cette proposition reprend une orientation défendue par la France et l'Allemagne.

En revanche, le président de la Commission s'est montré réticent devant une autre proposition poussée par Paris : la création d'un Parlement de la zone euro. "Nous n'avons pas besoin de structures parallèles [...] Le Parlement européen est le Parlement de la zone euro", a assuré Jean-Claude Juncker.

Par ailleurs, l'ancien Premier ministre du Luxembourg a appelé à un élargissement de la zone euro à l'ensemble des Etats membres de l'Union européenne. "Si nous voulons que l'euro unisse notre continent plutôt que de le diviser, il faut lui donner une autre envergure que la monnaie d'un petit club de pays. L'euro a vocation à devenir la monnaie unique de toute l'Union européenne", a-t-il indiqué devant le Parlement européen.

Avec cette suggestion, Jean-Claude Juncker s'est attiré les foudres de l'institut allemand ZEW. "La crise de la dette de 2010 a montré que l'introduction de l'euro dans des Etats d'Europe du Sud avait été prématurée. Il serait imprudent de reproduire la même erreur historique avec les pays de l'Est de l'Europe", met en garde Friedrich Heinemann, directeur du département de recherche sur les finances publiques du ZEW.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2017

Le contrat s'élève à environ 57 ME

Publié le 20/09/2017

Sanofi et son partenaire américain Alnylam Pharmaceuticals ont annoncé le succès de l'étude de phase 3 consacrée au patisiran, un agent thérapeutique ARNi expérimental développé dans le…

Publié le 20/09/2017

Ford va arrêter 5 usines, 3 aux États-Unis et 2 au Mexique pour une durée de 10 semaines. L'objectif est de réduire les stocks sur des modèles dont les volumes de ventes sont faibles. Les usines…

Publié le 20/09/2017

La société a gagné 70% depuis le début de l'année...

Publié le 20/09/2017

La phase III est couronnée de succès...

CONTENUS SPONSORISÉS