En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 966.23 PTS
+0.8 %
5 967.0
+0.82 %
SBF 120 PTS
4 692.74
+0.79 %
DAX PTS
13 353.99
+0.54 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0. %
1.113
+0.11 %

Introduction en Bourse : la Française des Jeux réussit son pari

| AOF | 602 | Aucun vote sur cette news
Introduction en Bourse : la Française des Jeux réussit son pari
Credits  ShutterStock.com


Le succès est au rendez-vous pour la privatisation de la Française des Jeux (FDJ). La loterie nationale a fixé mercredi le prix de son introduction en Bourse (IPO) à 19,90 euros par action, soit le maximum de la fourchette initialement envisagée (entre 16,50 et 19,90 euros). La demande totale de titres FDJ a dépassé les 11 milliards d’euros : 10 milliards venant des investisseurs institutionnels et 1,6 milliard des particuliers et détaillants. Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, a salué un « succès spectaculaire ».



Au final, l'Etat récolte plus de 2 milliards d'euros de l'opération, dont une grande partie servira à alimenter un fonds pour l'innovation et à participer au désendettement du pays.

A l'issue de l'IPO, l'Etat voit sa participation passer de 72 % à 20 % du capital. Il restera toutefois le premier actionnaire pour continuer à peser sur la gouvernance et les choix stratégiques du groupe. De leur côté, les particuliers détiennent 21% de la FDJ.

L'opérateur de jeux d'argent et de paris sportifs en ligne est parvenu à séduire grâce à une politique de dividende attractive, dont l'objectif est de redistribuer 80% du résultat net dès 2020. La valeur présentera également l'avantage d'être peu sensible aux cycles économiques. Sur les 25 dernières années, les mises ont progressé de 5% en moyenne par an et n'ont pas été impactées par la crise financière de 2008-2009.

Autre avantage non négligeable : les particuliers ont pu bénéficié d'une décote de 2% sur le prix des actions, avec un seuil minimum de souscription de 200 euros, et d'une action gratuite pour 10 actions achetées s'ils les conservent pendant 18 mois.

Ces éléments leur ont permis d'oublier les entrées en Bourse de France Telecom (1997) et EDF (2005) qui ne sont pas restées dans l'histoire comme des placements avantageux pour les particuliers.

Cette année, FDJ prévoit d'enregistrer des mises d'environ 16,9 milliards d'euros, un chiffre d'affaires avoisinant 1,9 milliard d'euros et un Ebitda de 325 millions d'euros.


La première cotation sur la place de Paris aura lieu demain.



source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/12/2019

Plus forte baisse du marché SRD, CNIM Group dévisse de 19,06% à 24,20 euros, la mise sous administration le 6 décembre d’un partenaire britannique se traduisant par un avertissement sur ses…

Publié le 16/12/2019

Lagardère cède 1,1% à 19,8 euros après avoir reçu une offre de rachat de la société d'investissement H...

Publié le 16/12/2019

Media 6 a annoncé l'acquisition de la société canadienne Interior Manufacturing Group (IMG), spécialisée dans l'agencement de points de vente de luxe en Amérique du Nord. Le montant de la…

Publié le 16/12/2019

L'option pour le paiement de l'acompte sur dividende en actions nouvelles EDF au titre de l'exercice 2019 a retenu l'intérêt des actionnaires d'EDF...

Publié le 16/12/2019

Biophytis, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement dans le traitement des maladies neuromusculaires, a reçu...