En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.10 %

Insight Investment (BNY Mellon IM) surveillera étroitement le budget mexicain

| AOF | 146 | Aucun vote sur cette news
Insight Investment (BNY Mellon IM) surveillera étroitement le budget mexicain
Credits  ShutterStock.com


Dans un commentaire sur la situation au Mexique, Rob Simpson, Gérant Dette Emergente chez Insight Investment (BNY Mellon IM) fait remarquer que les investisseurs ne sont plus complaisants vis-à-vis du nouveau président, Obrador (AMLO).

Leur sentiment a été fortement ébranlé après la tenue d'un référendum national sur la question de savoir si un nouvel aéroport pour Mexico (déjà partiellement construit) devrait être achevé. " Bien que le vote ne soit pas contraignant et que le taux de participation soit infime (à 1%), AMLO s'est engagé à annuler le projet après son rejet par les électeurs ", rappelle le gestionnaire d'actif.

Cela a eu pour effet d'envoyer un signal négatif aux investisseurs locaux et étrangers, ce qui a provoqué un fort mouvement de vente sur les obligations et le peso et a fait craindre que d'autres projets gouvernementaux soient menacés.

D'autres référendums populistes ont été annoncés depuis, et le marché est maintenant préoccupé par l'orientation populiste de la politique gouvernementale. Rob Simpson note de plus une fuite des cerveaux de personnes clés qui ont quitté divers secteurs du gouvernement et de la banque centrale.

Le budget sera présenté au cours des deux premières semaines de décembre et le marché est fébrile. "Bien que 2019 ne soit peut-être pas une si mauvaise année, malgré le fait que nous nous attendons à quelques dérapages par rapport aux estimations de croissance antérieures, l'effet d'entraînement sur les années futures pourrait être préoccupante et justifie une surveillance étroite", conclut le gestionnaire d'actifs.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...