En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
-0.34 %

Immobilier : Paris flirte avec le risque d'une bulle selon UBS GWM

| AOF | 1353 | Aucun vote sur cette news
Immobilier : Paris flirte avec le risque d'une bulle selon UBS GWM
Credits  ShutterStock.com


Le risque le plus élevé d'une bulle immobilière se situe à Hong Kong, suivie de Munich, Toronto, Vancouver, Amsterdam et Londres, selon le rapport UBS Global Real Estate Bubble Index 2018. De forts déséquilibres sont également manifestes à Stockholm, Paris, San Francisco, Francfort et Sydney.

S'agissant de la capitale française, le Chief Investment Office d'UBS Global Wealth Management, Mark Haefele, explique qu'elle est en train de flirter avec le risque d'une bulle immobilière. Les prix y culminent à des niveaux records.

Plusieurs facteurs ont contribué à accélérer l'augmentation des prix ces derniers trimestres: des conditions de financement avantageuses, un regain d'optimisme à l'égard de l'économie et les fantasmes de gains liés au Brexit.

Selon la banque suisse, les signes d'une surévaluation se multiplient, car les revenus et les loyers stagnent en termes réels, alors que les prix atteignent de nouveaux sommets. Résultat: Paris connaît les prix les plus prohibitifs d'Europe continentale. Pour acheter un logement de 60 mètres carré, un salarié qualifié dans le tertiaire doit y consacrer 14 ans de salaire. Il lui semble donc improbable que la hausse des prix continue à ce rythme.

Les valorisations sont élevées à Zurich et Genève, ainsi qu'à Los Angeles, Tokyo et New York. A l'inverse, les marchés immobiliers semblent être à leur juste valeur à Boston, Singapour et Milan, voire sous-évalués à Chicago.

"Bien que de nombreuses métropoles soient exposés à un risque de bulle immobilière, la situation actuelle n'est pas du tout comparable à celle qui prévalait avant la crise," explique Mark Haefele, Chief Investment Officer chez UBS GWM. "Toutefois, les investisseurs doivent rester sélectifs au sein des marchés immobiliers présentant un risque de bulle, comme Hong Kong, Toronto et Londres."

"Ces cinq dernières années, le rendement médian total de l'immobilier résidentiel dans les plus grandes villes des pays industrialisés était de 10% par an. Ce chiffre inclut le revenu locatif imputé et les bénéfices comptables dus à la hausse des prix," précise Claudio Saputelli, responsable de l'immobilier au CIO d'UBS GWM. "On peut se demander si ces rendements resteront aussi attrayants au cours des prochaines années. C'est pourquoi nous recommandons la prudence avant l'achat de biens résidentiels dans la plupart des grandes villes des pays industrialisés."

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…