En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
+0.56 %
5 399.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
4 326.90
+0.39 %
DAX PTS
12 219.02
+0.50 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
-0.05 %
1.167
-0.02 %

Hausse contenue de la livre sterling malgré le bond des ventes au détail

| AOF | 228 | Aucun vote sur cette news
Hausse contenue de la livre sterling malgré le bond des ventes au détail
Credits  ShutterStock.com


C'est une nouvelle qui donne du grain à moudre aux "faucons" de la Banque d'Angleterre : les ventes au détail ont augmenté de 1% en août sur un mois alors que le consensus Reuters tablait sur +0,2%. En rythme annuel, la croissance des ventes au détail a atteint 2,4% contre un consensus de 1,1%. Toutefois, les opérateurs du marché des changes ont hésité sur l'enseignement à tirer de cette statistique. Dès sa publication, la livre sterling a d'abord bien réagi, passant de 1,126 à 1,133 euro, puis elle a effacé une bonne partie de ses gains.

 A quelques minutes de la clôture des marchés européens, la devise britannique cote 1,1306 euro, en hausse de 0,39%. Le bond des ventes au détail tend à confirmer le fait que l'économie britannique résiste toujours aux conséquences du Brexit et à la hausse de l'inflation, ouvrant la voie à une hausse des taux de la Banque d'Angleterre.

ETX Capital tente une explication à cette réaction modérée en soulignant que les ventes au détail ont progressé plus vite que les salaires en Grande-Bretagne (+2,4% contre +2,1%) ce qui tend à prouver que la différence est alimenté par les crédits contractés par les consommateurs. Dans ces conditions, des mesures pourraient être décidées afin de ralentir la croissance du crédit, ce qui risquerait de peser sur la consommation et sur la confiance dans l'économie britannique.

Une autre explication pourrait être à chercher du côté d'un rapport de la BoE dans lequel, selon Reuters, l'institution souligne la faiblesse des revalorisations salariales au sein des entreprises britanniques et la baisse des intentions d'investissements.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Suresnes, le 19 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) prend acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune…

Publié le 19/09/2018

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, annonce...

Publié le 19/09/2018

      Aujourd'hui, lors de son « Investor Day » annuel, Ageas a dévoilé son plan stratégique triennal pour la période 2019-2021, baptisé Connect21. Ce nouveau…

Publié le 19/09/2018

Osmozis, opérateur de réseaux WiFi multi-services dédiés à l'hôtellerie de plein air en Europe, annonce le lancement d'OsmoRelax, le premier...

Publié le 19/09/2018

Horizontal Software, éditeur de logiciels de nouvelle génération, remporte plusieurs contrats pour déployer son nouveau module d'évaluation des...