En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 489.29 PTS
+0.69 %
5 488.0
+0.66 %
SBF 120 PTS
4 394.45
+0.65 %
DAX PTS
12 408.79
+0.67 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.177
-0.03 %

"Guerre commerciale" : Newton (BNY Mellon IM) anticipe de nouvelles escarmouches

| AOF | 185 | Aucun vote sur cette news
"Guerre commerciale" : Newton (BNY Mellon IM) anticipe de nouvelles escarmouches
Credits  ShutterStock.com


"Une fois de plus, les marchés ont été ébranlés par les échanges de plus en plus enflammés autour des négociations commerciales : le marché à terme américain et les marchés asiatiques s'affichaient tous les deux en baisse suite à l'annonce par l'administration américaine de l'imposition de nouveaux droits de douane à hauteur de 200 milliards de dollars sur des produits et notamment sur les biens de consommation", commente Paul Flood, gérant de portefeuille Multi-Asset chez Newton Investment Management (BNY Mellon IM).

Ce dernier note que cette liste omet certains produits en vogue, comme les téléphones mobiles, probablement pour essayer de protéger les ventes d'iPhone en Chine contre toute mesure de rétorsion.

L'annonce a instantanément effacé un montant équivalent de ce montant après la clôture sur l'indice S&P 500 (les contrats à terme en baisse de 0,8 %), qui a une capitalisation boursière consolidée de 24.000 milliards de dollars, et on a également vu les marchés asiatiques chuter cette nuit. Paul Flood juge que c'est un peu excessif étant donné que les tarifs ne seraient qu'un pourcentage des 200 milliards de dollars annoncés.

Cependant, bien que cela représente moins de 0,3 % du PIB mondial, le gérant explique que ces mesures ont un impact disproportionné sur les marchés de capitaux, car les investisseurs s'inquiètent de l'effet d'entraînement sur le climat des affaires et de la possibilité d'une escalade de ces "guerres commerciales".

"Étant donné qu'aucun camp ne semble prêt à reculer, il est probable que ces escarmouches se poursuivent pendant encore un moment", a conclu le gérant.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Une lourde dette et des ennuis judiciaires...

Publié le 21/09/2018

Le CAC40 aligne une quatrième séance positive d'affilée

Publié le 21/09/2018

Le groupe inquiète de nouveau les marchés

Publié le 21/09/2018

Encore un gros contrat remporté par Alstom (+0,41% à 39,50 euros). Ainsi, la Société du Grand Paris, en accord avec Île-de-France Mobilités, a désigné le constructeur ferroviaire pour la…

Publié le 21/09/2018

Virbac : Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin 2018 _ Erratum       Communiqué diffusé le 21 septembre 2018       Le tableau de répartition du chiffre…