5 453.58 PTS
-
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
-
DAX PTS
12 500.47
-
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 359.35
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Generali Investments n'exclut pas que les banques centrales "montrent leurs dents" en 2018

| AOF | 263 | Aucun vote sur cette news
Generali Investments n'exclut pas que les banques centrales "montrent leurs dents" en 2018
Credits  ShutterStock.com


Vincent Chaigneau, Directeur de la recherche de Generali Investments, défend un positionnement plus agressif que la plupart des autres économistes ou gérants concernant 2018. "Pour le moment, les investisseurs tiennent pour acquis la très lente sortie de cette politique : ce n’est pas notre cas. L'inflation devrait reprendre en 2018 : la hausse sera modérée, mais suffisamment importante pour que les banques centrales puissent montrer leurs dents", indique-t-il dans les perspectives 2018 de Generali Investments.

Fort de cette analyse, l'expert s'attend à une légère pression sur les taux réels à long terme, qui sont extrêmement bas. "Cela devrait concerner tout le monde, car les faibles taux réels sont au cœur de la valorisation tendue de la plupart des classes d'actifs", souligne-t-il.

Cette prévision incite General Investments à se montrer sélectif dans son appréciation du risque. Si le gestionnaire d'actifs conserve globalement son penchant positif envers les actifs à risque, "du moins pour le premier trimestre 2018", il se montre plus prudent à l'égard des actifs qui sont les plus exposés aux quatre risques que sont "la valorisation excessive, le réajustement de la politique monétaire (et des taux réels à long terme), le ralentissement en Chine et les incidents de crédit idiosyncratiques".

Dans ce contexte, Generali Investments privilégie les actifs réels, les actions européennes et japonaises. De plus, le gestionnaire d'actifs identifie de la valeur notamment dans le raccourcissement de l'exposition de crédit.

"Les actifs financiers ont bénéficié du meilleur de tous les mondes. Il est sage non seulement de commencer à se positionner avec plus de prudence, mais aussi de consacrer plus de temps - et une prime d'option bon marché - aux opérations de couverture", conclut Vincent Chaigneau, Directeur de la recherche de Generali Investments.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Selon 'Challenges' et plusieurs autres journaux, François Pérol a annoncé sa démission au conseil de surveillance de BPCE. Il présidait le groupe bancaire depuis 2009, das le sillage de la crise…

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/04/2018

Suite à l'augmentation de capital réservée...

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...