En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 502.99 PTS
+0.44 %
5 497.50
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 399.48
+0.30 %
DAX PTS
12 345.40
-0.24 %
Dowjones PTS
26 529.40
+0.14 %
7 578.16
+0.20 %
1.174
-0.23 %

Gardons toujours un œil sur la masse monétaire, recommande DWS

| AOF | 186 | Aucun vote sur cette news
Gardons toujours un œil sur la masse monétaire, recommande DWS
Credits  ShutterStock.com


Les théories monétaristes semblent être passées de mode chez les banquiers centraux et les observateurs de marché, constate DWS. Les données récentes montrent pourtant que le lien entre l'inflation et la croissance de la masse monétaire existe toujours, révèle la société de gestion. Pour cette dernière, cela n'a rien d'étonnant pour les vétérans des marchés. Dans les années 1980 et 1990, le développement de différentes mesures de la masse monétaire a attiré beaucoup d'attention, tout comme on porte beaucoup d'intérêt de nos jours aux chiffres de l'emploi et du chômage.



Désormais, le monétarisme a reculé en tant que doctrine économique, assure le gérant.

Ceux qui se penchent sur la croissance de la masse monétaire et en soulignent encore la pertinence s'explosent à quelques railleries, constate DWS.

En effet, les États-Unis et la zone euro continuent d'afficher des taux d'inflation remarquablement faibles malgré la forte croissance de leur masse monétaire au cours des dernières années.

Sur longue période, les mêmes données peuvent toutefois être interprétées différemment et soutenir les théories monétaristes, comme le montre une étude économétrique de DWS. Celle-ci compare la croissance annualisée de la masse monétaire M2 entre 2007 et 2017 et l'indice des prix à la consommation (inflation) de 2017 dans plusieurs pays.

Il s'en dégage que la croissance de la masse monétaire reste un facteur déterminant de l'inflation. L'Argentine, l'Égypte, l'Ukraine et la Turquie font partie des pays où la création monétaire est la plus rapide. Sans surprise pour un monétariste, il en résulte des taux d'inflation à deux chiffres dans ces pays.

En revanche, la discipline monétaire sur d'autres marchés émergents tels que l'Afrique du Sud a permis de limiter l'inflation. De même, la zone euro et les États-Unis tirent toujours profit de leur lutte passée pour contenir l'inflation : malgré leurs récentes expériences monétaires, les anticipations d'inflation restent bien ancrées.

Ceci amène à DWS une conclusion intemporelle : dans les pays où la masse monétaire augmente rapidement, la stabilité des prix est fortement menacée.

Au-delà d'un certain point, cette stabilité est perdue. Déterminer le stade à ne pas franchir est une tâche particulièrement délicate. Pour éviter les mauvaises surprises, il reste donc judicieux de toujours garder un oeil sur la masse monétaire, conclut le gérant.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Plus de 180 appareils seraient concernés pour un total de plus de 18 milliards de dollars...

Publié le 26/09/2018

Orpea progresse gentiment de 0,40% à 113,85 euros, dans le sillage de ses résultats semestriels. Une évolution un peu à l’image de la note qu’Oddo BHF consacre au gestionnaire de maisons de…

Publié le 26/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/09/2018

Le résultat net part du groupe de Rothschild & Co a bondi de 66% à 161 millions d’euros au premier semestre et son résultat d’exploitation de 20% à 261 millions d’euros. Les revenus du…

Publié le 26/09/2018

Stratégie bien huilée