En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Franklin Templeton Fixed Income ressuscite le risque d'un hard Brexit

| AOF | 216 | Aucun vote sur cette news
Franklin Templeton Fixed Income ressuscite le risque d'un hard Brexit
Credits  ShutterStock.com


Les marchés devraient considérer la victoire des conservateurs à l'élection générale du Royaume-Uni comme le meilleur résultat possible, commente David Zahn, head of European Fixed Income de Franklin Templeton Fixed Income. Toutefois prévient-il, le soulagement du marché suite à cette victoire des conservateurs pourrait être de courte durée car les investisseurs vont rapidement s'intéresser à la suite, en particulier aux conséquences du Brexit.

Lorsque la loi de retrait sera ratifiée par le parlement, le Royaume-Uni va entrer dans une période de négociations concernant un futur accord commercial.

Le processus de négociation est limité à 11 mois, délai assez court compte tenu de la complexité des discussions impliquées. Franklin Templeton Fixed Income craint que les négociateurs européens s'avèrent moins souples que lors de leur acceptation de l'accord de retrait.

Les discussions vont comporter de nombreux points de blocage, notamment les droits de pêche, qui seront particulièrement délicats à résoudre. Bien qu'il existe une marge de négociation, les discussions risquent d'être tendues, redoute David Zahn.

Si le gouvernement britannique souhaite prolonger la période de négociation, il devra en faire la demande avant l'été. Il ne reste donc que quatre à cinq mois pour évaluer si un accord commercial viable est possible.

En l'absence de signes de progrès rapide, Franklin Templeton Fixed Income prévoit que les marchés vont commencer à s'inquiéter de l'éventualité d'un Brexit sans accord aux conséquences défavorables. Les marchés devraient commencer à refléter une plus grande inquiétude si aucun signe de progrès ne se profile au début de l'été.



source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...