En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 978.18 PTS
-1.22 %
4 961.00
-1.35 %
SBF 120 PTS
3 939.83
-1.21 %
DAX PTS
13 116.25
-0.7 %
Dow Jones PTS
27 657.42
-0.88 %
10 936.98
-1.3 %
1.184
0. %

France : production industrielle plus élevée que prévu

| AOF | 308 | Aucun vote sur cette news


La production industrielle a augmenté de 12,7 % en juin après une progression de19,9 % en mai, a annoncé l'Insee. Elle est supérieure au consensus Reuters s'élevant à 8,9%. La production a également continué de se redresser dans l'industrie manufacturière : +14,4 % après +22,2 % en mai. Au cours du deuxième trimestre, la production est en nette diminution dans l'industrie manufacturière (−18,9 %), comme dans l'ensemble de l'industrie (−17,1 %).

En juin, la production augmente encore fortement dans les " autres industries " (+13,2 % après +25,5 %), les matériels de transport (+39,5 % après +52,7 %), les biens d'équipement (+14,6 % après +29,3 %) et la cokéfaction et raffinage (+18,9 % après +13,4 %). Elle croît plus modérément dans les industries agro-alimentaires (+6,6 % après +1,7 %) et dans les industries extractives, énergie, eau (+4,1 % après +10,0 %), deux branches dont la production a nettement moins baissé en mars-avril.

Dans la plupart des branches industrielles, la production n'a pas encore retrouvé son niveau de février. Elle reste en très net retrait dans les matériels de transport (−29,1 %) et en particulier dans l'automobile (−34,7 %). La production est également inférieure à son niveau de février dans la métallurgie et produits métalliques (−19,5 %), le textile, habillement, cuir et chaussure (−13,5 %) et le caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques (−13,0 %). Dans les industries agroalimentaires (–2,7 %) et la cokéfaction-raffinage (−5,2 %), la production est désormais très proche de son niveau de février. Seule la production de l'industrie pharmaceutique dépasse légèrement en juin son niveau de février (+3,5 %).






source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2020

Sensorion estime être en mesure de financer ses activités jusqu' à la fin du troisième trimestre 2022

Publié le 18/09/2020

Acteos a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 10,9% à 7,066 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. La perte nette (part du groupe) du spécialiste de…

Publié le 18/09/2020

Au 30 juin 2020, Crossject dispose d’une trésorerie de 7,3 millions d'euros, contre 7,9 millions d'euros, au 31 décembre 2019. Sur le semestre, la société a bénéficié d’un prêt garanti par…

Publié le 18/09/2020

Au 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Bassac s'établit à 398 ME, en baisse de 8% par rapport au 1er semestre 2019...

Publié le 18/09/2020

Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) a annoncé le report de la publication de ses résultats semestriels 2020 au 30 septembre, en raison de contraintes logistiques liées au contexte sanitaire. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne