En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 165.06 PTS
+0.39 %
5 148.00
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 126.47
+0.07 %
DAX PTS
11 700.83
-0.12 %
Dowjones PTS
25 706.68
-0.36 %
7 278.63
+0.00 %
1.150
-0.01 %

France : l'Insee un peu plus pessimiste sur la croissance en 2018

| AOF | 197 | Aucun vote sur cette news
France : l'Insee un peu plus pessimiste sur la croissance en 2018
Credits  ShutterStock.com


La croissance annuelle atteindrait 1,6 % en 2018, après 2,3 % en 2017, a annoncé l’Insee, qui a réduit sa prévision de progression du PIB de 0,1 point. Le PIB est attendu à +0,5 % au troisième trimestre puis +0,4 % au quatrième. L’institut de statistique a justifié cette révision par le « trou d’air » traversé par l’économie française au premier semestre. Celle-ci reprendrait du tonus en fin d’année, affichant à nouveau le même rythme de croissance que l'ensemble de la zone euro.

" Beaucoup d'ingrédients semblent en effet réunis pour contribuer à un retour à meilleure fortune au troisième trimestre ", explique-t-il.

L'Insee cite le retour à la normale de l'activité dans les services de transports après les grèves et la reprise de la consommation, tirée par le bond des immatriculations d'automobiles cet été et la vive progression du pouvoir d'achat attendue sous l'effet des baisses de cotisations salariales et de la réduction de la taxe d'habitation. L'investissement des entreprises resterait tonique ; celui des ménages demeurerait en revanche atone. Enfin, les exportations accéléreraient en fin d'année, sous l'effet du calendrier des livraisons aéronautiques.

L'économie française créerait environ 130 000 emplois en 2018 contre 342 000 en 2017 et le taux de chômage s'établirait à 8,9 % en fin d'année.

L'Insee prévient que ce scénario n'est pas exempt de risques, surtout internationaux, qu'il s'agisse par exemple des conséquences des mesures protectionnistes sur le commerce mondial, des modalités du Brexit ou de la fragilité de certaines économies émergentes.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Voltalia a affiché des revenus en hausse de 26% à 54,5 millions d’euros pour le troisième trimestre, portés par une croissance des ventes d’énergies, et des services (en hausse de 49% et 24%…

Publié le 18/10/2018

Thales a annoncé une hausse de ses prises de commandes de 7% à 9,5 milliards d’euros, ainsi, qu’une hausse de son chiffre d’affaires de 6,2% à 10,9 milliards au 30 septembre 2018, notamment…

Publié le 18/10/2018

Publicis a publié un chiffre d'affaires en hausse pour le troisième trimestre, grâce à des gains de budget qui compensent la faiblesse de l’activité de santé, Publicis Health Service,…

Publié le 18/10/2018

JCDecaux SA, leader mondial de la communication extérieure, a annoncé que la Federal Court of Australia (NSW) - Cour fédérale d'Australie - avait...

Publié le 18/10/2018

Casino a signé une promesse de vente avec ag2r la mondiale, portant sur les murs de 14 magasins Monoprix. La transaction s’élève à 180 millions d'euros pour un loyer annuel de 8,6 millions…