En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.03 %

Evli revient sur la tempête automnale

| AOF | 187 | Aucun vote sur cette news
Evli revient sur la tempête automnale
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions ont subi une forte correction en octobre, commente Evli dans sa dernière revue mensuelle. Aux États-Unis, en effet, l'indice S&P 500 a reculé de 6,9%, ce qui représente la baisse la plus importante depuis septembre 2011. De plus, au cours des 25 dernières années, seulement 15 mois ont été aussi faibles ou plus faibles qu'actuellement. En Europe, l'indice Stoxx a également chuté de 5,6%. L'indice OMX Helsinki CAP GI a de son côté baissé de 8,5%, indique la société de gestion scandinave.

Un mouvement aussi rapide et important sur le marché semble excessif, mais il a considérablement modifié la vision technique des marchés actions.

Sur presque tous les marchés, les niveaux des indices ont chuté sous la moyenne mobile de 200 jours, ce qui constitue un indicateur essentiel pour évaluer les tendances.

Ce rapide ralentissement a également alimenté un momentum sur les échanges, à savoir des ventes supplémentaires d'actions.

Ainsi, l'incertitude croissante a renforcé la volatilité du marché de moins de 15% à plus de 20%.

Toutefois, les primes de risque des obligations corporate ont augmenté plus modérément malgré la réaction intense des marchés actions. Les taux longs ont considérablement diminué et l'euro s'est affaibli.

Cette tendance baissière a été déclenchée par la hausse des taux longs américains, les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis et les problèmes posés par le budget italien, rappelle Evli.

Les taux ont également été poussés à la baisse par l'augmentation des craintes inflationnistes, le déchaînement de Trump à l'encontre de la politique des taux de la Réserve fédérale, le fléchissement du cours des actions des entreprises technologiques et les doutes grandissants quant à la poursuite de la forte croissance économique.

Des craintes supplémentaires ont été déclenchées par les révélations sur l'assassinat d'un journaliste saoudien en Turquie et l'annonce par la Chancelière Angela Merkel de sa non-candidature à sa réélection après avoir été battue lors des élections législatives de Hesse.

De plus, la poursuite de la croissance des bénéfices des entreprises, la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, les résultats des élections de mi-mandat aux États-Unis et le développement des relations commerciales affecteront le rendement des marchés durant le reste de l'année. Ainsi, le président Trump a à nouveau menacé de continuer à augmenter les droits de douane sur les produits chinois, note Evli.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...