En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 078.54 PTS
-
6 078.50
-
SBF 120 PTS
4 786.63
-
DAX PTS
13 548.94
+0.17 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0. %
1.109
-0.07 %

En panne de catalyseurs, les Bourses européennes débutent la semaine sur une note prudente

| AOF | 266 | 5 par 1 internautes
En panne de catalyseurs, les Bourses européennes débutent la semaine sur une note prudente
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont clôturé sur une note prudente lundi. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,02% à 6 036,14 points et l’EuroStoxx 50 a perdu 0,26% à 3 779,68 points. A Wall Street, la tendance est plus favorable en fin d’après-midi : le Dow Jones et le Nasdaq Composite progressent respectivement de 0,19% et 0,58%.

Dans une séance marquée par l'absence de catalyseurs haussiers, les investisseurs du Vieux Continent ont préféré jouer la prudence. Ils attendent la signature mercredi de l'accord de " phase 1 " entre les Etats-Unis et la Chine. A cette occasion, ils pourront prendre connaissance des termes complets de ce deal commercial et donc de sa réelle portée.

Demain, le début de la saison des résultats américains, avec des groupes de la trempe de JPMorgan ou Citigroup, pourrait amener les opérateurs à prendre des positions plus affirmées sur les marchés.

Du côté des statistiques, le produit intérieur brut (PIB) du Royaume-Uni n'a pas déçu. Il est ressorti à +0,6% sur un an en novembre dernier conformément aux attentes des économistes. En revanche, la production industrielle britannique a reculé bien plus que prévu en novembre : -1,2% là où les experts visaient -0,1%.

Au chapitre des valeurs, Renault (-2,82%) a été pénalisé par une information du Financial Times suscitant l'inquiétude quant à l'avenir de l'Alliance et Atos (-1,26%) a pâti d'une dégradation de JPMorgan.

A l'inverse, Publicis (+2,77%) a profité d'une note favorable de Goldman Sachs et Casino (+1,61%) a grimpé alors que, selon Reuters, le distributeur français serait en discussions avancées sur la cession de son enseigne Leader Price au groupe allemand Aldi.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/01/2020

L'arrivée de Karl Toko Ekambi conforte l'ambition de l'Olympique Lyonnais de se donner les moyens d'être au plus haut niveau dans cette 2e partie de saison...

Publié le 20/01/2020

La Française de l'Energie poursuit son plan de développement en Belgique et dans les Hauts-de-France...

Publié le 20/01/2020

Le recrutement des premiers patients aux Etats-Unis dans l'étude clinique de Phase 2b ABX464-103 actuellement en cours est attendu pour le 2e trimestre 2020...

Publié le 20/01/2020

Ce lancement était l'un des objectifs annoncés lors de l'introduction en Bourse de Vogo...

Publié le 20/01/2020

"Nous sommes confiants dans le potentiel de croissance de chaque business unit"....