En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 340.37 PTS
-0.87 %
5 341.50
-0.82 %
SBF 120 PTS
4 285.43
-0.76 %
DAX PTS
12 413.23
-1.32 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Economie mondiale : Edram observe "des mini-cycles à l’intérieur du cycle"

| AOF | 135 | Aucun vote sur cette news
Economie mondiale : Edram observe "des mini-cycles à l’intérieur du cycle"
Credits  ShutterStock.com


Edmond de Rothschild AM (Edram) ne voit pas actuellement de signe avant-coureur d'un "début de fin de cycle" économique. Son directeur de l'allocation d’actifs et des dettes souveraines chez le gestionnaire d'actifs, Benjamin Melman, concède une indéniable modération de l’activité depuis le début de l’année, notamment en Europe, mais la met surtout en regard de la vigueur de l'économie en fin d'année 2017. "Ces récentes évolutions ressemblent davantage à des mini-cycles à l’intérieur du cycle", estime-t-il.

Si les fondamentaux économiques ne sont pas un motif d'inquiétude, ceux des entreprises le sont encore moins. Edram observe ainsi que les publications de résultats du premier trimestre sont globalement favorables, notamment aux Etats-Unis. "Si la saison de publications n'est pas encore achevée, les surprises positives concernant les profits comme les chiffres d'affaires sont particulièrement élevées", souligne Benjamin Melman.

Ailleurs, les résultats sont classiques bien que "de bonne facture".

"La progression des bénéfices dans un contexte de sur-place des marchés d'actions a eu une incidence : la détente des valorisations, revenues à des niveaux plus normaux. Convaincus que la poursuite du cycle économique conserve une bonne visibilité et que le risque d'escalade protectionniste demeure mesuré, nous maintenons notre surpondération en actions dans les portefeuilles en privilégiant la zone euro ainsi que le Japon", conclut le directeur de l'allocation d'actifs et des dettes souveraines d'Edmond de Rothschild AM".

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/06/2018

"La fin du cycle arrivera, mais il serait dommage de ne pas en vivre pleinement les dernières années", philosophe Stéphanie de Torquat, stratégiste chez Lombard Odier, dans une note récente. Pour…

Publié le 19/06/2018

En hausse de 3,92% à 50,65 euros, Nexity signe la plus forte progression du SBF 120 après la publication d'objectifs à moyen terme jugés convaincants. Effectivement, le promoteur affiche sa…

Publié le 21/05/2018

Huitième semaine consécutive de hausse validée à la Bourse de Paris, malgré des négociations commerciales difficiles entre les Etats-Unis et la Chine, le retour des sanctions US contre l’Iran,…

Publié le 19/04/2018

Le rattrapage significatif à Wall Street a été à notre avis surtout aidé par des rachats de positions vendeuses mais également par des résultats trimestriels de sociétés américaines…

Publié le 17/04/2018

Une année 2017 décevante

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

INFORMATION PRESSE Clermont-Ferrand, le 25 juin 2018       COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN         REDUCTION DU CAPITAL Annulation de 648 231 actions en…

Publié le 25/06/2018

Le titre a enfoncé la zone de support des 66.6 euros qui soutenait les cours depuis avril dernier. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont sur le point…

Publié le 25/06/2018

Harley Davidson perd encore 3% en pré-séance à Wall Street, le fabricant de motos ayant prévenu que les prélèvements douaniers de l'Union européenne...

Publié le 25/06/2018

Acquisition d'actions sur le marché...

Publié le 25/06/2018

Sous les 5% des droits de vote...