En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 384.33 PTS
+1.29 %
5 379.00
+1.23 %
SBF 120 PTS
4 314.36
+1.05 %
DAX PTS
12 537.76
+0.21 %
Dowjones PTS
24 599.12
+0.56 %
7 196.54
-0.29 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Donald Trump et l'euro font plier les Bourses

| AOF | 280 | Aucun vote sur cette news
Donald Trump et l'euro font plier les Bourses
Credits  ShutterStock.com


Le rebond des marchés européens n’a duré qu’une seule journée. L’indice CAC 40 a clôturé ce soir en repli de 0,32% à 5 115,39 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,50% à 3 438,63 points. La tendance était également baissière à Wall Street où l’indice Dow Jones perdait 0,24% vers 17h30.

Les indices américains ont été pénalisés par des déclarations de Donald Trump qui a menacé de dénoncer l'Accord de libre-échange nord-américain. Toujours lors de son intervention de mardi soir après la clôture de Wall Street, le président américain s'est aussi montré déterminé à mener à bien son projet de mur à la frontière avec le Mexique quitte à "faire tomber le gouvernement. En clair, Donald Trump promet de se montrer inflexible dans les négociations avec les parlementaires sur le budget 2018 qui devra donc contenir un financement pour le mur. Dans ces conditions, il ne sera sans doute pas voté par une partie des parlementaires et les administrations américaines cesseront de fonctionner faute de moyens.

Le début demain de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole incite aussi à la prudence.

Un autre facteur négatif a affecté les places européennes : le rebond de l'euro contre le dollar. En baisse ce matin, la monnaie unique gagnait 0,38% à 1,1810 dollar en fin d'après-midi en raison de l'annonce d'une accélération inattendue de la croissance du secteur privé en zone euro en août. L'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite publié par IHS-Markit s'est élevé à 55,8 contre 55,7 en juillet et un consensus Reuters de 55,5.

Si la baisse des Bourses est restée limitée, les secteurs des médias et de la communication ont été davantage sanctionnés après l'avertissement sur ses ventes de WPP. A Paris, son concurrent Publicis a perdu 3,15% tandis que TF1 reculait de 4,12% et Lagardère de 1,45%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Le retour du Grand Prix de France de Formule1 n'est pas de tout repos pour GL Events...

Publié le 22/06/2018

3,58% du capital pour AQR

Publié le 22/06/2018

AT&T (-0,16% à 31,545 dollars) a dévoilé quelques éléments de perspectives concernant son deuxième trimestre dont il publiera les résultats définitifs le 24 juillet au soir. L'opérateur…

Publié le 22/06/2018

  Résultat de l'option pour le paiement en actions du dividende de l'exercice 2017       (Saint-Cloud, le 22 juin 2018) - L'Assemblée générale…

Publié le 22/06/2018

Des investisseurs qui perdent patience...